Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Agreste

Les cours des légumes en repli sur un an

Les prix des légumes frais à la consommation ne répercutent pas le recul des cours à la production.
Les prix des légumes frais à la consommation ne répercutent pas le recul des cours à la production. Photo : travelbook/Fotolia

En mars 2017, la dynamique haussière des prix de l’ensemble des produits agricoles à la production, amorcée à la mi-2016, s’est poursuivie, selon une note Agreste conjoncture du ministère de l’Agriculture. Les prix des fruits s’inscrivent une nouvelle fois en hausse (+ 5,9 %) par rapport à ceux de mars 2016 et par rapport à la moyenne quinquennale 2012-2016 (+ 3,3 %). Cette évolution s’explique notamment par la bonne tenue du marché des pommes. L’offre de début de campagne en fraise gariguette se développe mais peine à trouver preneur face à une demande timide.
 

La météo freine la demande de légumes

En revanche, à la charnière entre les campagnes d’hiver et d’été, les cours des légumes s’infléchissent à la baisse sur un an (- 16,6 %) et par rapport aux cours moyens 2012-2016 (- 4,6 %), du fait de l’écoulement difficile de l’offre en choux-fleurs, laitues, endives et asperges dans un contexte de demande limitée par la douceur des températures. Le concombre parvient à tirer son épingle du jeu en démarrant la saison avec des cours en hausse malgré la concurrence espagnole et néerlandaise.
En mars 2017, les prix des légumes frais à la consommation ne répercutent pas le recul des cours à la production.

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire