Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Prévisions de récolte

Une récolte 2017 déficitaire en cassis

Publié le 19/06/2017 par Caroline EVEN dans
Le gel tardif des 20 et 22 avril 2017 a fait des dégâts considérables dans les principales régions françaises de production du cassis.
Le gel tardif des 20 et 22 avril 2017 a fait des dégâts considérables dans les principales régions françaises de production du cassis. Photo : Fotolia/Ajlatan

Les prévisions de la récolte 2017 de cassis en France sont très mauvaises, selon l’Afidem (Association française interprofessionnelle des fruits et légumes à destinations multiples). Les chiffres sont annoncés globalement en recul de 50 % par rapport à une récolte normale. 2016 avait déjà été une année déficitaire, dans des proportions similaires.

"Cette situation fait peser de lourds risques de pénurie sur les approvisionnements des fabricants ainsi que sur leurs coûts de production. Pour certaines variétés de cassis français, leurs livraisons pourraient chuter de 55 % et les prix de revient augmenter de l’ordre de 30 %."

La filière française de production et de transformation de cassis, représentée par l’Afidem, estime d’ailleurs que dès juillet 2017, les prix de revient des matières premières et des produits finis seront réévalués à la hausse.

Gel tardif des 20 et 22 avril

L’association explique cette situation critique par la période de gel de la mi-avril, qui a également touché de nombreux vergers.

"Le gel tardif des 20 et 22 avril 2017 a fait des dégâts considérables dans les principales régions françaises de production, la Bourgogne, le Val de Loire, le Rhône-Alpes et l’Oise, et a largement amputé les rendements. À date, les volumes de livraisons prévus vers les entreprises de transformation ne devraient couvrir que 45 % de leurs besoins pour la variété «Noir de Bourgogne» et les deux tiers pour la variété «Blackdown», deux variétés caractéristiques de la filière française. De plus, beaucoup de parcelles présentent aujourd’hui des rendements très faibles, de moins de 1 tonne à l’hectare, avec des qualités hétérogènes."

La filière cassis de l’Afidem compte 30 entreprises de production et de transformation. Son chiffre d’affaires est de 100 millions d’euros. La France est le 3pays producteur de cassis en Europe, toujours selon l’association.

Ajouter un commentaire