Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Coronavirus

« La France ne produit que 55% de ses besoins en fruits et légumes », dénonce le Modef

Publié le 21/04/2020 par Olivier Lévêque dans
Pour le syndicat Modef, la crise du coronavirus « démontre la fragilité de la France en matière d'alimentation ». Photo : illustrez-vous/Adobe stock
Pour le syndicat Modef, la crise du coronavirus « démontre la fragilité de la France en matière d'alimentation ». Photo : illustrez-vous/Adobe stock

Pour le syndicat Modef, la crise du coronavirus « démontre la fragilité de la France en matière d'alimentation ». Cette situation est « le résultat d'un choix politique qui consiste à mettre les agriculteurs français en concurrence avec des pays aux règles sociales et économiques différentes et qui provoquent des conditions déloyales insupportables pour notre agriculture », souligne le syndicat.

Le Modef, qui chiffre à 55% la part des besoins en fruits et légumes de la France produite sur le territoire, indique qu’« il est temps de réagir et de refaire de la France un grand pays agricole qui produit suffisamment pour couvrir nos besoins. La pénurie de nombreux produits et notamment les fruits et légumes est déjà perceptible au bout de cinq semaines de confinement. La situation ne peut que s'aggraver compte tenu de plusieurs éléments objectifs concomitants dus à cette crise sanitaire, que ce soit en France ou dans les pays qui exportent fortement vers la France. Il faut relocaliser la production, développer les productions de proximité, diversifier les exploitations, maintenir les terres agricoles existantes, contribuer aux installations et surtout développer la production de fruits et légumes sur notre territoire ».

Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire