Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Météo

Gel : le calvaire des arboriculteurs

Publié le 08/04/2021 par Olivier Lévêque
Photo Twitter Nicolas Giraud @nico_duarig, de gel de printemps dans ses vergers.
Photo Twitter Nicolas Giraud @nico_duarig, de gel de printemps dans ses vergers.

Que ce soit dans l’Est, le Sud, le Sud-Ouest ou le Val-de-Loire et le Limousin, toutes les grandes régions productrices de fruits semblent avoir été touchées par la vague de froid de ces dernières nuits, avec des conséquences parfois désastreuses.

-3 degrés à Aigues-Mortes, -5 degrés à Bagnols, dans la nuit de mercredi à jeudi, indique Midi Libre. Des températures comprises entre -6°C et -1°C sur la majeure partie de la Drôme et de l'Ardèche, précise France Bleue. Jusqu’à -3,5 dans les vignes de Buzet, lit-on dans Sud-Ouest. -5 degrés déjà enregistrés dès la nuit de lundi à mardi dans le Loiret et des températures aussi froides les deux nuits suivantes dans le Cher. Jusqu'à - 7° dans certains vergers de pommes de Corrèze dans la nuit du 6 au 7 avril…  Après les records de chaleur de la semaine dernière, Météo France a ainsi enregistré des records de froid pour un mois d'avril ces derniers jours. Dans plusieurs régions, les bougies étaient allumées les nuits dernières, ainsi que les systèmes d’aspersion, pour tenter de sauver les récoltes de pêches, cerises, prunes, abricots, poires ou pommes 2021. Beaucoup de vergers étaient déjà en fleurs, voire avec des fruits déjà formés, et le gel aura eu raison de la récolte à venir dans nombre de parcelles.
 
Face à la situation, les FDSEA et chambres d'agriculture mettent en place des cellules de crise pour recenser les dégâts et envisager des actions. Dans le Sud, en complément des aides de l’État, la Région débloque immédiatement une enveloppe de 500 000 euros pour venir en aide aux agriculteurs les plus touchés, dans le cadre de son Fonds d’urgence d’aide face aux calamités agricoles (les agriculteurs concernés pourront accéder à ces aides en prenant contact avec le guichet unique de la Région :  serviceagri@maregionsud.fr).

La nuit à venir, de jeudi à vendredi, devrait heureusement se radoucir, pour espérer voir le calvaire des arboriculteurs prendre fin.
 

Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire