Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Agreste

Bilan mitigé pour la campagne des légumes d'été

Des chiffres d'affaires en baisse pour la campagne 2017 des légumes d'été.
Des chiffres d'affaires en baisse pour la campagne 2017 des légumes d'été. Crédit photo : DR

La campagne 2017 des légumes d'été avait bien commencé. Grâce à une météo clémente et un bon ensoleillement, la mise en place des cultures bénéficiait d'un calendrier de production précoce. Mais c'était sans compter sur le gel d'avril et les coups de chaleur successifs en fin de saison qui ont limité les rendements et perturbé la qualité des récoltes. Malgré une concurrence espagnole moins impactante, la demande a souffert du télescopage des productions et de la baisse de consommation des ménages. Les chiffres d'affaires des légumes ont ainsi globalement reculé.

Production en baisse pour la courgette et la tomate 

Sur la campagne d'avril à novembre, avec 108 300 tonnes de courgettes, la production a diminué de 8 %, surtout à cause de la baisse des surfaces. Malgré une hausse des prix moyens, le chiffre d’affaires de la courgette diminuerait de 11 % sur un an. On note également une baisse de la consommation des ménages.
Avec des surfaces stables et une production de 576 400 tonnes pour la campagne de février à décembre, la tomate subit un repli de 8 % par rapport à la campagne précédente. En début de campagne, les prix à la production se sont établis nettement au-dessus de ceux de 2016 et les achats des ménages se sont réduits de 3 % en volume par rapport à 2016. Avec une production et des prix en repli, le chiffre d'affaires de la tomate diminuerait de 12 % sur un an.

Production en hausse pour la laitue, le melon et concombre

En avril, le recul des prix du concombre s’est accéléré avec la montée en puissance de la production et le ralentissement de la demande. La hausse de la production n'ayant pu compenser le recul des prix, le chiffre d’affaires du concombre, de janvier à septembre, diminuerait de 5 % sur un an.
Quant à la production de laitue, avec ces 255 millions de têtes récoltées de mai à septembre, la campagne 2017 serait en hausse de 5 % sur un an.  Avec des prix en hausse de 2 %, le chiffre d’affaires de la laitue d'été s'accroîtrait légèrement sur un an.
Enfin avec une production de 280 100 tonnes et une progression de 12% sur un an, le melon a souffert d'une offre excédentaire ne pouvant être absorbée. Seulement, grâce à une consommation des ménages en hausse de 8%, le chiffre d'affaires du melon augmenterait de 3 %.

Plus d'informations sur la synthèse Agreste ici.

 

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire