Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

étiquetage

​Loi alimentation

Le nombre de traitements phyto bientôt mentionné sur les étiquettes des fruits et légumes ?

Publié le 30/05/2018 par Bérengère Bosi dans
Le nombre de produits phytosanitaires utilisés sur les fruits et légumes frais pourrait être affiché en rayon à compter de 2023. Photo : Mike Fouque/Fotolia
Dans le cadre des discussions à l’Assemblée nationale sur le projet de loi alimentation, les députés ont adopté le 26 mai un amendement qui vise à imposer, à partir de 2023, l’affichage du « nombre de traitements par des produits phytosanitaires » sur les étiquettes des fruits et légumes frais.

Agromafia

Le marché alimentaire souterrain italien a généré 21,8 milliards d'euros en 2017

Publié le 11/04/2018 par Bérengère Bosi dans
Les fromages et produits à base de tomate font partie des produits alimentaires les plus contrefaits au détriment de la production "made in Italy". Photo : ROBERTA ZANLUCCHI
Le marché de l’agromafia, mafia des produits agricoles et agroalimentaires, a atteint 21,8 milliards d’euros en 2017, soit 30% de plus qu’en 2016, alerte le syndicat italien Coldiretti dans un communiqué du 9 avril.

Étiquetage des produits phytosanitaires

L’UIPP propose son guide d’étiquetage commun

Le guide d’étiquetage des produits phytopharmaceutiques à usage professionnel propose un encadré « Bonnes pratiques » dont le QRcode pointe vers le site UIPP « www.mon-phyto-pratique.fr ». Photo : DR
Le saviez-vous ? Plus de 20 textes sont actuellement en vigueur pour encadrer les conditions d’utilisation des produits phytosanitaires . Une succession de réglementations, certes indispensable, mais qui a aussi pour conséquence une complexification des messages et une perte de lisibilité des étiquettes pour les agriculteurs.

Qualité des fruits et des légumes frais

Les principales anomalies sont au stade de la distribution

Les principales anomalies ont été relevées par la DGCCRF au stade de la distribution et des marchés de plein vent. Photo : Olly / Fotolia
La DGCCRF veille sur la filière de commercialisation des fruits et légumes frais qui regroupe quelque 117000 entreprises , du producteur au vendeur sur les marchés, en passant de l’expéditeur à la GMS ou encore au commerce de détail.