Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

​Banane

L’Association interprofessionnelle de la banane reconnue en tant qu’interprofession agricole

Reconnue comme interprofession agricole, l’AIB se veut être un véritable porte-parole et une source d’informations sur tous les aspects économiques de l’ensemble de la filière.
Reconnue comme interprofession agricole, l’AIB se veut être un véritable porte-parole et une source d’informations sur tous les aspects économiques de l’ensemble de la filière. Photo : Fotolia

Les organisations professionnelles de la filière banane en France ont obtenu la reconnaissance par les pouvoirs publics français de l’Association interprofessionnelle de la banane (AIB), comme interprofession agricole.
L’AIB a pour principal objectif d’assurer la promotion des bananes de toutes origines et la défense des intérêts professionnels communs des différents maillons de la filière (production, mûrissage commercialisation et distribution) par la mise en œuvre d’actions collectives sur le marché métropolitain.
L’association est constituée de l’ensemble des organisations professionnelles nationales de l’amont à l’aval de la filière :

  • Assoban (Association des producteurs de bananes françaises des Antilles)
  • Section banane de la CSIF (Chambre syndicale des importateurs français de fruits et légumes et de la banane),
  • UFMB (Union française des mûrisseurs de bananes),
  • UNCGFL (Union nationale du commerce de gros en fruits et légumes),
  • FCD (Fédération des entreprises du commerce et de la distribution),
  • UNFD (Union nationale des syndicats de détaillants en fruits légumes et primeurs).

Faire redécouvrir les atouts de la banane

Bruno Huord (Assoban, collège production), président de l’AIB affiche une ambition claire pour son mandat:

"Mettre en oeuvre, avec tous les membres de l’AIB, une stratégie de valorisation pour faire redécouvrir aux consommateurs les multiples facettes et atouts de ce fruit du quotidien plébiscité par les Français."

 
La stratégie de revalorisation de la banane s’articulera autour de trois actions principales: mieux faire connaître la banane, ses atouts nutritionnels, et mieux mettre en valeur le produit dans les points de vente.
 

Le marché de la banane en France

  • 850 000 tonnes d’arrivages de banane par an dont près de 300 000 tonnes réexportées vers d'autres marchés européens;
  • 40% de banane française des Antilles;
  • 45% de bananes ACP (pays d'Afrique, Caraïbes et Pacifique);
  • 15% de bananes en provenance de l'Amérique Latine;
  • la 2e place dans le panier des ménages français en fruits (14% des volumes de fruits achetés);
  • 8 kg/habitant/an soit le 18e rang du classement européen.

 

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire