Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Agriculture biologique

IBB invite les opérateurs de la filière à soutenir la recherche en bio

Publié le 13/03/2020 par Danielle Bodiou dans
« La station d’expérimentations Pais détient des ressources de semences exceptionnelles et un savoir-faire adapté au terroir nord-breton », selon Julie Boulard, directrice d’IBB. Photo : D. Bodiou/Pixel6TM
« La station d’expérimentations Pais détient des ressources de semences exceptionnelles et un savoir-faire adapté au terroir nord-breton », selon Julie Boulard, directrice d’IBB. Photo : D. Bodiou/Pixel6TM

Créée par Initiative Bio Bretagne (IBB) il y a vingt ans, près de Morlaix (29), la Pais, plateforme d'essais 100% bio dédiée aux légumes et aux grandes cultures, connaît des difficultés. Denis Paturel, président d’IBB, s’inquiète pour l’avenir de la structure. « Dans un contexte de croissance de la bio, la recherche en agriculture biologique reste fragile, la Pais également. La recherche se construit sur du long terme et cela nécessite d’avoir de la visibilité sur l’avenir ! »  Il cite les difficultés de l’Itab (Institut technique de l’agriculture biologique), principal partenaire sur les projets en cours. « L’Itab est en redressement judiciaire depuis l’année dernière, cela nous impacte directement et nous fragilise. »

La recherche devra s’intéresser à la permaculture ou à la biodynamie

Pourtant des pistes d’avenir existent, comme le souligne Sauveur Fernandez, consultant prospectiviste et accompagnateur depuis 2000 en marché biologique, innovation agroalimentaire et consommation responsable. « La bio, c’est plus qu’un cahier des charges : demain le consommateur demandera d’où viennent les semences des végétaux, en plus de l’ultra-localisation de la production ! »
Selon lui, la recherche devra s’intéresser aux modes de production bio, aujourd’hui minoritaires, comme la permaculture ou la biodynamie, qui sont à ce jour peu explorées. Les futurs consommateurs des générations Y et Z sont très attachés à l’éthique ainsi qu'à la protection de la planète et ils ont une forte attente sur ces sujets.

Impliquer toute la filière

« L’aventure de la plateforme d’essais ne peut pas s’arrêter là, l’année du Congrès mondial de la bio, qui se tiendra en France, à Rennes du 21 au 27 septembre, indique Julie Boulard, directrice d’IBB. La station d’expérimentations détient des ressources de semences exceptionnelles et un savoir-faire adapté au terroir nord-breton. »
 
Les professionnels, réunis le 5 mars pour la journée « Goûtez la recherche en bio » à la Pais, sont unanimes sur l’importance de la recherche en bio. Les premières pistes d’évolutions pour la station se dessineraient sur la réaffirmation du besoin de semences adaptées au contexte pédoclimatique et le besoin d’implication de toute la filière. « La recherche en agriculture biologique est dans l’intérêt de toute la filière : les producteurs, les transformateurs, les distributeurs et les consommateurs », ont indiqué les fondateurs de la Pais.

 

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire