Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Circuits courts

Un collectif d’agriculteurs du Vaucluse livre la restauration collective

Les produits commercialisés par « En direct de nos fermes » sont très variés. Dominique Florent vend notamment des poivrons, David Aurand, des charcuteries et Alain Maunier, des figues bio. Photo : C.Even/Pixel Image
Les produits commercialisés par « En direct de nos fermes » sont très variés. Dominique Florent vend notamment des poivrons, David Aurand, des charcuteries et Alain Maunier, des figues bio. Photo : C.Even/Pixel Image

Mercredi dernier, l’association « En direct de nos fermes », dont l’ambition est de développer la vente en circuits courts, a ouvert les portes de son box situé sur le Min d’Avignon aux représentants de la restauration collective. Cette association, créée en 2016 et animée par la chambre d’agriculture du Vaucluse (84), réunit aujourd’hui 16 agriculteurs vauclusiens.

Sur cette plateforme de 110 m², qui possède 40 m² de chambre froide, les agriculteurs regroupent ainsi leurs produits agricoles locaux, qui servent ensuite à alimenter un distributeur automatique de produits fermiers situé sur Avignon (à suivre dans le numéro d’octobre 2017 de L’Arboriculture fruitière) et la restauration collective.

« L’intérêt d’allotir les marchandises, c’est d’offrir une large offre de produits : des asperges, des tomates, du raisin… Regrouper les commandes, nous aide également au niveau de l’aspect logistique », explique Michel Tort, président de l’association « En direct de nos fermes » et producteur de fraises et de melons à Sarrians (84). « Cela permet à la restauration collective d’avoir des produits frais. (…) Ce sont aussi des produits qu’ils n’ont pas l’habitude d’avoir en termes de qualité », souligne de son côté, Alain Maunier, producteur entre autres de cerises et courgettes biologiques à l’Isle-sur-la-Sorgue (84).

Un seul interlocuteur pour les acheteurs

Depuis cette année, les acheteurs de la restauration collective publique du département peuvent ainsi commander via le site Agrilocal84, les produits agricoles du collectif. L’intérêt pour les acheteurs est notamment de n’avoir qu’un seul interlocuteur – En direct de nos fermes – et de pouvoir commander de grandes quantités, selon le type de produit, grâce au regroupement des productions.

Pour l’instant, l’association ne livre les collèges et les collectivités que dans un rayon de 30 km autour d’Avignon mais, comme le précise Guillaume Sinard, chargé de mission à la chambre d’agriculture du Vaucluse : « L’objectif est que la plateforme puisse proposer une multitude de produits pour aller livrer à l’autre bout du département. Nous sommes toujours à la recherche de nouveaux agriculteurs. » L’association espère également développer davantage la commercialisation de ses produits à travers différents circuits courts. « Aujourd’hui, nous avons la capacité et l’envie de nous adapter à toutes les demandes », s’est enthousiasmé Michel Tort.

Ajouter un commentaire