Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Étude

Des chercheurs démontrent les bienfaits de l'AB pour les abeilles mellifères

Selon une étude publiée dans la revue "Journal of Applied Ecology", l'agriculture bio limiterait le déclin des colonies d'abeilles en fin de printemps. Photo : serkucher/Adobe stock
Selon une étude publiée dans la revue "Journal of Applied Ecology", l'agriculture bio limiterait le déclin des colonies d'abeilles en fin de printemps. Photo : serkucher/Adobe stock

L’agriculture biologique améliore les performances des colonies d’abeilles mellifères. Telle est la conclusion d’un travail de recherche mené pendant six ans par une équipe composée de chercheurs de l’Inra, du CNRS et de La Rochelle Université.

L’étude, publiée le 26 juin dans la revue scientifique Journal of Applied Ecology, démontre que le déclin des colonies d’abeille souvent constaté en fin de printemps – « période de disette alimentaire » - peut être limité dans les parcelles cultivées en AB.
« Les parcelles cultivées en agriculture biologique offriraient en effet aux abeilles domestiques plus de ressources, notamment par la présence d’adventices (que l’on appelle à tort « mauvaise herbe »), notamment. Les chercheurs ont trouvé jusqu'à 37% de couvain, 20% d'abeilles adultes et 53% de miel supplémentaire dans les colonies entourées de parcelles agricoles biologiques par rapport aux colonies situées dans des paysages agricoles conventionnels en examinant durant six ans près de 180 ruches dans le Centre-Ouest de la France, indique l’étude. Cette nouvelle étude suggère que l'agriculture biologique peut atténuer les effets négatifs de l'agriculture intensive et augmenter la survie de ces pollinisateurs essentiels que sont les abeilles. »

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire