Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Commerce extérieur

Les importations de fruits et légumes en hausse en 2017

En 2017, les importations de produits agricoles bruts ont augmenté sous l’effet de la progression des achats de fruits (+ 0,2 milliard d’euros sur un an), principalement de bananes, et dans une moindre mesure de légumes. Photo : Federico Rostagno
En 2017, les importations de produits agricoles bruts ont augmenté sous l’effet de la progression des achats de fruits (+ 0,2 milliard d’euros sur un an), principalement de bananes, et dans une moindre mesure de légumes. Photo : Federico Rostagno

En 2017, le solde des échanges de produits agricoles bruts est déficitaire pour la première fois depuis au moins trente ans, indique la dernière note Agreste conjoncture sur le commerce extérieur agroalimentaire. Le solde des échanges de produits agricoles bruts passe à - 0,5 milliard d’euros, soit une régression de 0,8 milliard d’euros par rapport à 2016. Cette évolution résulte de la dégradation importante du solde des échanges avec les pays tiers (- 1,2 milliard d’euros sur un an).

Avec 14,4 milliards d’euros, les importations augmentent de 0,4 milliard d’euros (+ 3 % par rapport à 2016), sous l’effet de la progression des achats de fruits (+ 0,2 milliard d’euros sur un an) et dans une moindre mesure de légumes (+ 0,1 milliard d’euros). En ce qui concerne les fruits, il s’agit principalement de bananes (+ 0,1 milliard d’euros) dont les quantités ont augmenté significativement (+ 180 000 tonnes soit + 31 %) notamment en provenance de Colombie et du Royaume-Uni.
 

Le solde des échanges se creuse un peu plus

Les exportations (13,9 milliards d’euros) diminuent de 0,4 milliard d’euros (- 3 % par rapport à 2016). Les exportations en valeur de fruits et de légumes, en revanche, augmentent respectivement de 11 et 9 millions d’euros.

Ainsi, le solde des échanges de fruits reste déficitaire et se creuse un peu plus, passant de -2,63 milliards d’euros en 2016 à -2,85 milliards d’euros en 2017.
En légumes, le solde commercial s’alourdit et passe à -0,64 milliard, après -0,51 milliard en 2016.

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire