Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Prévisions de récolte pêches : la France régresse, pas l’Espagne

La récolte française 2012 de pêches et de nectarines devrait se situer sous la  barre des 300 000 t.
La récolte française 2012 de pêches et de nectarines devrait se situer sous la barre des 300 000 t.

La récolte française 2012 de pêches et de nectarines devrait se situer sous la  barre des 300 000 t, et plus précisément autour de 290 000 tonnes, soit un recul de 3 % par rapport à l’an passé, et de 10% par rapport à la moyenne 2006-2010…

Cette prévision traduit la lente régression de le France par rapport à l’Espagne dont la production attendue est équivalente à celle de l’an passé, et supérieure de quasi 30 % à la moyenne 2006-2010, et ce, malgré la sécheresse qui touche le pays depuis un an.

Pourtant, aucun accident climatique significatif n’est à déplorer en France, dont le potentiel de production reste proche de la normale. Si la production de pêches et nectarines en France connait un effritement régulier depuis les années 2 000, c’est sans doute à cause du coût de la main d'œuvre, dans un marché où, pour les acheteurs, le prix l’emporte face à la qualité du produit et du service.

Si l’hiver est arrivé tardivement dans la plupart des bassins de production européens,  une vague de froid intense de près de 3 semaines a touché la France, l'Italie, l'Espagne et même le Maghreb à partir de la mi-janvier.  Aucun dégât de gel n'est à déplorer sur les variétés classiques, à part en Piémont où les températures sont descendues particulièrement bas, mais les variétés à faibles besoins en froid, cultivées dans le Sud de l'Espagne, étaient en pleine floraison et donc plus sensibles au gel : des dégâts significatifs sont à déplorer dans ces régions pour ces variétés qui sont récoltées entre la fin avril et la fin mai.

Au niveau de l'avancement de la végétation,  2012 se présente comme une année normale du type 2009, moins tardive que 2011 et moins précoce que 2010. Au bilan, un léger déficit en début de campagne puis dès début Juin un retour à des volumes proches du potentiel normal de production.

La récolte européenne 2012 de pêches et de nectarines devrait se situer autour de 3 millions de tonnes soit très proche de celle de 2011 et 7% supérieure à la moyenne 2006-2010.

Cliquez ici pour télécharger les prévisions complètes de récolte de fruits d'été.

F.M.

Ajouter un commentaire