Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Biocontrôle

​Nouvelles méthodes de lutte contre le puceron cendré du pommier. Répondez à l’enquête en ligne !

Publié le 23/02/2022 par Sabrina Beaudoin dans
Attirer les auxiliaires avec les plantes attractives. Photo : La Pugère.
Attirer les auxiliaires avec les plantes attractives. Photo : La Pugère.

Le projet Simpa – pour « systèmes innovants utilisant la combinaison de leviers agroécologiques pour maîtriser les pucerons des arbres fruitiers » – est porté, pour trois années, par le CTIFL, les stations régionales d’expérimentation Cefel, La Morinière, La Pugère, Verger de Poisy, SudExpé, ainsi que par les chambres d’agriculture du Gard et de l’Hérault. L’idée est de réduire l’utilisation de produits phytosanitaires pour lutter contre le puceron cendré, en implantant des plantes attractives et répulsives.

L’arrêté du 20 novembre 2021, relatif à la protection des abeilles et des autres insectes pollinisateurs et à la préservation des services de pollinisation lors de l'utilisation des produits phytopharmaceutiques, est entré en vigueur au 1er janvier 2022. Avec ce nouvel arrêté, seuls les traitements avec « mention abeille », applicables dans les deux heures avant le coucher du soleil et dans les trois heures après, seront autorisés au printemps. L’impasse sanitaire est proche.

Simpa a pour but de tester de nouvelles méthodes de lutte contre le puceron cendré du pommier, Dysaphis plantaginea, et le puceron vert du pêcherMyzus persicae.
L’enquête s’adresse aux producteurs de pommes et de pêches pour mesurer leurs attentes et leurs craintes face à ces méthodes de lutte. C’est l’objectif de ce court questionnaire mis en ligne ici.

Retrouvez l'article complet et détaillé sur le projet Simpa dans le dossier pommes de L'Arboriculture fruitière N°753

Ajouter un commentaire