Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Prix

​Les producteurs de fruits à noyau protestent contre des opérations à prix coûtant

Publié le 29/06/2022 par Sabrina Beaudoin

La semaine dernière, des arboriculteurs se sont déplacés dans les supermarchés pour protester contre les opérations à prix coûtant.
 
À l’initiative de la FRSEA Rhône-Alpes, les arboriculteurs se sont rendus dans des magasins Carrefour et Super U pour échanger « sur le terrain » avec des commerçants.
Le premier constat est sans appel : les prix de vente ne reflétaient pas la situation actuelle du marché.
 
Certains directeurs de magasin leur ont avoué qu’une telle opération n’avait pas d’intérêt économique.

« Le taux de marge est si faible, entre le prix de cession du producteur et le prix de vente consommateur, annoncé à grand renfort de publicité, que tout le monde y perd », précise le communiqué conjoint de l’AOP Pêches et Abricots de France, le Gefel (association de gouvernance économique des fruits et légumes) et la FNPF (Fédération nationale des producteurs de fruits).

Dans certains cas, le coût de transport entre le lieu d’expédition et le point de vente n’a pas été comptabilisé.

« Dans ce cas de figure, c’est l’application du seuil de revente à perte (SRP) mis en application depuis quelques mois par les distributeurs à la suite de la loi Egalim 2, qui constitue la marge et permet de couvrir les coûts de transport. Des pratiques parfaitement illégales que les producteurs entendent dénoncer dans les prochains jours », affirme-t-on dans le communiqué.

 

Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire