Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Sica de Saint-Pol-de-Léon

Fin du démêlé judiciaire pour la plateforme de conditionnement

Publié le 12/10/2018 par Danielle Bodiou dans
Kervent, à Saint-Pol-de-Léon, est actuellement la plus importante des 22 stations de conditionnement que compte la Sica. Photo : D. Bodiou/Pixel image
Kervent, à Saint-Pol-de-Léon, est actuellement la plus importante des 22 stations de conditionnement que compte la Sica. Photo : D. Bodiou/Pixel image

Le tribunal administratif de Rennes a rejeté le 5 octobre le recours contre le permis de construire de la plateforme de conditionnement et d'expédition de légumes Vilargren obtenu par la Sica de Saint-Pol-de-Léon. Après le rejet du recours en mai 2018 contre le PLU de la ville de Saint-Pol-de-Léon, c’était le dernier jugement attendu avant de pouvoir reprendre les travaux. « Malgré le temps perdu, qui a impacté la compétitivité de la coopérative et l’économie agricole locale, c’est une bonne nouvelle pour les 900 producteurs de la Sica », indique le groupement dans un communiqué. 

« Nous allons enfin pouvoir développer un outil structurant et innovant pour améliorer l’attractivité et la compétitivité de notre filière de production de légumes frais », souligne Marc Keranguéven, président de la Sica.

La consultation des entreprises intervenant sur le chantier va reprendre dans les prochains jours pour établir un échéancier.

Rappelons que la Sica avait obtenu un premier permis de construire en septembre 2011 pour sa plateforme sur le site de Vilargren. La construction avait débuté au mois d’octobre mais le juge des référés du tribunal administratif de Rennes avait décidé, le 23 novembre, de suspendre les travaux en vertu de la loi Littoral. S'en sont suivis sept ans de démêlés judiciaires pour la Sica.

 

Une plateforme de 7ha

La construction de la plateforme de Vilargren s’inscrit dans une logique de mutualisation et de regroupement du réseau de stations de conditionnement de la coopérative. La plateforme, d’une surface de 7 ha (construite sur un terrain de 18 ha), regroupera sept des stations actuelles, du secteur de Saint-Pol-de-Léon et des zones de Ploudalmézeau et de Plougonvelin (Finistère). 

« La nouvelle plateforme répondra à toutes les évolutions auxquelles la Sica doit faire face en termes de logistique, de traçabilité, de sécurité alimentaire et de contraintes environnementales », souligne la Sica dans son communiqué. « Cette rationalisation permettra de mieux répondre commercialement à l’ensemble des marchés européens (la Sica exporte 40 % de ses légumes), de proposer une gamme de produis frais plus large, de rendre accessible la diversification à l’ensemble des producteurs de la zone légumière. Elle permettra aussi de réduire considérablement les coûts logistiques, de garantir la traçabilité, du producteur jusqu’au consommateur et de faciliter l’accès à la certification commerciale. »

Ajouter un commentaire