Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

ravageur

Modes de production

« L’agriculture biologique favorise la régulation et la maîtrise des bioagresseurs »

Selon les chercheurs, agriculture biologique et agriculture conventionnelle endurent les mêmes niveaux d’infestation de ravageurs : insectes, nématodes, acariens et autres. Photo : F. Rabut/Pixel image
Dans le cadre d’un consortium international, des chercheurs de l'Institut national de recherche agronomique (Inra), de l’université de Rennes 1 et plusieurs partenaires 1 mettent en évidence que l’agriculture biologique (AB) favorise la régulation naturelle et la maîtrise des bioagresseurs : pathogènes, ravageurs et plantes adventices.

Recherche

​"Drosophila suzukii" : une mouche qui a du nez

Au cours de son évolution, Drosophila suzukii est devenue plus sensible aux odeurs et aux goûts des fruits mûrs qu’à ceux des fruits fermentés.
Des leurres ou de molécules à même de bloquer la ponte de Drosophila suzukii ? C’est une des pistes d’avenir qu’offre une récente découverte. Détectée en France à partir de 2009, cette espèce originaire d’Asie inquiète non seulement par son potentiel invasif mais aussi par son gout prononcé pour une large variété d’espèces (cerises, fraises,...