Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

luc barbier

Congrès FNPF

Luc Barbier : "Nous avons eu des relations tendues avec Le Foll"

La FNPF tenait son congrès à Paris, mercredi 1er février aux salons de l'Aveyron. Objectif ? Déterminer, ensemble, quels sont les débouchés de la production fruitière à la lumière des nouvelles atentes sociétales.

Drosophila suzukii

Plus le temps de prendre la mouche !

Professionnels et représentants de l’Etat ont échangé début décembre dans le cadre d’une table ronde organisée au CTIFL, centre de Balandran. Objectif : fixer un cap. Il est temps de larguer les amarres et de  limiter les dégâts.

FNPFruits

Stéphanie Prat prend la relève à la direction

Publié le 15/06/2016 par Louise Rubio dans
Stéphanie Prat (à gauche), juriste en droit social depuis huit ans au sein de la FNPF, assumera désormais la fonction de directrice. Elle prend ainsi la suite d'Emmanuel Demange (à droite), investi depuis avril sur d'autres missions à Interfel.

La question était en suspens depuis fin mars : qui prendra la suite d'Emmanuel Demange à la direction de la Fédération nationale des producteurs de fruits ?

70e congrès de la FNPF

"La société a besoin de nous et ce trois fois par jour"

Pour son 70e anniversaire, le congrès de la FNPF avait élu domicile à Agen les 27 et 28 janvier.

"Mettons-nous en mode stockage de CO2. Que la société le reconnaisse et nous rémunère pour cela"

Telle est l’une des perspectives évoquées par Luc Barbier, le président de la FNPF dans son discours de clôture du 70e congrès de la fédération à Agen.

Fond d’investissement

Labeliance fait ses preuves en arboriculture

De gauche à droite : Xavier Gibut, directeur et co-fondateur de Labeliance Invest, Éric Timmerman, arboriculteur à Vion (72), Luc Barbier, président de la FNPF et de la SAS Arbo Avenir et Fabien Martel d’Eco Fruit Conseil.

Depuis la signature d’une première convention avec la FNPF en 2013, le fond d’investissement Labeliance Invest montre aujourd'hui tout son intéret en arboriculture.

Agen 2016

Cap sur le congrès des producteurs de fruits

Le rendez-vous est donné les 27 et 28 janvier et se déroulera sous le signe de l’"environnement".

Pour la 70e édition de son congrès national, la Fédération nationale des producteurs de fruits a choisi Agen, dans le Lot-et-Garonne. Le rendez-vous est donné les 27 et 28 janvier et se déroulera sous le signe de l’"environnement"! Et ce thème ne se limite pas à l’écologie comme le souligne Luc Barbier, le président de la FNPF:

Journée CTIFL de Balandran

Biocontrôle : « savoir raison garder »

Lors de la Journée biocontrôle, Luc Barbier, président de la FNPF et Gérard Roche, vice-président de Légumes de France ont participé à la table ronde sur le thème : "Quelle place du biocontrôle en fruits et légumes ?".

Faire passer le biocontrôle de 5 à 15% du marché1 de la protection des plantes en France, d’ici 2020: c'est l'objectif fixé par IBMA France, l'association des entreprises de produits de biocontrôle.

Canicule

Les arboriculteurs ont le sourire

La hausse du mercure est un contexte favorable qui donne aux fruits une qualité gustative supérieure et dope la consommation.

Le temps estival de ces deux dernières semaines, prévu cette semaine encore, donne le sourire aux producteurs de fruits français. En effet, la hausse du mercure est un contexte favorable qui donne aux fruits une qualité gustative supérieure et dope la consommation.

Syndicalisme

La FNPF commencera sa tournée à Sisteron

Lundi prochain, le 13 avril, la FNPF débutera sa tournée syndicale à Sisteron (Alpes-de-Haute-Provence).

Lundi prochain, le 13 avril, la FNPF débutera sa tournée syndicale à Sisteron (Alpes-de-Haute-Provence). Son président, Luc Barbier, accompagné d’Emmanuel Demange son directeur et de Stéphanie Prat sa juriste en droit social, se rendront à la rencontre des producteurs de fruits des Alpes-de-Haute-Provence et des Hautes-Alpes, comme acté dans le Rapport d’orientation 2015.
 

Syndicalisme

Le représentant de l'État quitte le congrès de la FNPF !

Coup de théâtre jeudi dernier à Tulle, en Corrèze, où se déroulait le congrès annuel des producteurs de fruits : alors que le directeur adjoint de la DGPAAT (1), Hervé Durant, initiait son discours de clôture, une dizaine de producteurs sont montés à ses côtés sur l’estrade, exhibant des panneaux noirs qui portaient l’expression de leur amertume.

Pages