Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

financement

Provence-Alpes-Côte-d’Azur

La région Paca soutient les cultures sous abri en maraîchage

Patrick Lévèque (président de la chambre d’agriculture des Bouches-du-Rhône), Renaud Muselier (président de la Région Sud) et André Bernard (président de la CRA Paca) visitent l’éco-serre de Vincent et Davy Clément. Photo : DR
En Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca), un futur dispositif d’aide à l’investissement régional pour soutenir les cultures sous abri en maraîchage et en horticulture pourrait être mis en œuvre en 2020.

Fond d’investissement

Labeliance fait ses preuves en arboriculture

De gauche à droite : Xavier Gibut, directeur et co-fondateur de Labeliance Invest, Éric Timmerman, arboriculteur à Vion (72), Luc Barbier, président de la FNPF et de la SAS Arbo Avenir et Fabien Martel d’Eco Fruit Conseil.
Depuis la signature d’une première convention avec la FNPF en 2013, le fond d’investissement Labeliance Invest montre aujourd'hui tout son intéret en arboriculture. A l’occasion du salon du Sival , Éric Timmerman, p roducteur sur 90 ha de vergers dans la Sarthe , est revenu sur ce qui l’a engagé dans cette voie de financement il y a maintenant...

Distribution de fruits et légumes à l’école

15 millions d’euros pour la France... mais toujours des blocages !

Sur les 150 millions d’euros qui seront consacrés par le budget européen au cofinancement du programme de distribution de fruits et légumes dans les écoles, la France bénéficiera d’une enveloppe de 15 millions d'euros pour 2015-2016.
L’Europe vient de dévoiler la répartition des 150 millions d’euros qui ont été alloués au programme de distribution de fruits et légumes à l’école pour l’année 2015/2016. Ces fonds seront complétés par des co-financements nationaux ou privés à hauteur de 32 millions d’euros. 25 États-membres (représentant un potentiel de 12 millions d’enfants) ont...

Financement

Pas d’argent de l’Etat pour la promotion des F&L en 2015 !

Stéphane Le Foll souhaite surtout mettre l’accent sur l’innovation et la recherche.
Douche froide pour la filière fruits et légumes : l’Etat ne financera pas la promotion des fruits et légumes frais en 2015 . Ce sont 3 millions d’euros sur un budget total de 10 millions (moitié Interfel, moitié AOP, qui avaient présenté leurs budgets en juin dernier) qui sautent.