Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Coopératives

Triskalia - d'aucy : naissance d'un géant breton

Publié le 20/12/2017 par Danielle Bodiou dans
Dominique Ciccone, directeur général de Triskalia, Georges Galardon, président de Triskalia, Loïg Chesnais-Girard, président du conseil régional de Bretagne, Serge Le Bartz, président de d’aucy et Alain Perrin, directeur général de d’aucy.
©D.Bodiou/Pixel Image

Les groupes d’aucy et Triskalia ont annoncé le 12 décembre leur intention d’unir leurs forces pour bâtir un nouveau groupe agroalimentaire coopératif breton. Ensemble, les coopératives représentent plus de 20 000 agriculteurs adhérents, 9 000 collaborateurs et 3,1 milliards de chiffre d’affaires consolidé en 2016. « Le 22 juin 2018, date des deux assemblées générales extraordinaires, nous validerons de façon statutaire cette union. À partir de cette date, les coopératives vivront côte à côte pendant deux ans avant leur fusion complète », a indiqué Serge Le Bartz, président de d’aucy. Les deux entités se donnent six mois pour finaliser le projet.

L’union de coopératives, qui n’a pas encore d’identité, ambitionne d’atteindre un chiffre d’affaires de 5 milliards d’euros en 2025. Pour y parvenir, les dirigeants des deux groupes ont affirmé vouloir actionner plusieurs leviers dans chaque activité.

Basé à Landerneau (29), Triskalia réalise un chiffre d’affaires annuel de 1,9 milliard d’euros, fédère 16 000 agriculteurs et emploie 5000 salariés, et détient notamment la marque Prince de Bretagne. Autour des coopératives Cecab et Coop de Broons, le groupe d’aucy rassemble 9000 agriculteurs adhérents et emploie plus de 4000 salariés, pour un chiffre d’affaires de 1,2 milliard d’euros, dont 30 % à l’international. Le groupe compte des sites de production en France, Hongrie et Espagne, et développe trois marques nationales (d’aucy, Cocotine, Globus) et des marques régionales et/ou spécialisées (Jean Nicolas, Maingourd, d’aucy bio). 

Ajouter un commentaire