Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Sponsorisé

Indispensable mais trop souvent négligé : apporter du calcium aux fruitiers

Publié le 08/01/2018 par Ian Fafet dans
Photos : yara

Renforçant les membranes des cellules, le calcium aide à minimiser les conséquences des stress et des maladies. La qualité finale des fruits et leur bonne tenue au stockage dépendent en grande partie de la bonne assimilation du calcium pendant tout le développement du fruit en évitant l’exposition au bitter-pit, au cracking, et à la dissolution des sucres.

En cas de nutrition limitante en calcium, seuls les fruits sont affectés – les indices de déficience sont très rarement identifiable sur les feuilles. Les cellules des fruits s’atrophient, entrainent la mort des tissus et les fruits ne sont plus commercialisables. En influençant la nutrition calcique des fruits, les agriculteurs peuvent améliorer la fermeté des fruits, diminuer la sensibilité aux infections fongiques et bactériennes, diminuer les pertes d’eau pendant le stockage, augmenter la durée de conservation et renforcer les valeurs nutritives des fruits.

Les arbres fruitiers mobilisent de 150 à 500 kg/ha de calcium assimilable. La fourniture au sol d’amendement basique ne suffit pas à fournir cette quantité ; en effet, et en dépit des croyances populaires, de hauts niveaux de calcium dans les sols ne témoignent pas pour autant une bonne nutrition calcique pour l’arbre : le calcium est bloqué dans la structure du sol. Fournir du calcium assimilable par des nitrates de calcium, tel que la solution YaraLiva™  Tropicote™, permet de s’affranchir des blocages du sol et stimulant l’absorption racinaire via les ions nitrates. Ce calcium utilisé pour la physiologie globale de l’arbre est peu mobile et pourrait être limitant pour les fruits. La solution la plus efficace reste une fertilisation foliaire de complément avec des apports de :

  • nitrates de calcium, mais avant basculement du fruit ;
  • carbonates de calcium, à tous les stades de développement, jusqu’à 1 mois avant cueillette ;
  • ou avec des chlorures de calcium. Attention, cette forme doit être purifiée et de préférence de qualité alimentaire, afin de préserver la valeur marchande des productions.

Pour assurer une fourniture optimale en calcium des fruits, Yara recommande aux arboriculteurs de réaliser des apports foliaires de calcium assimilable avec des produits tels que le YaraVita™ Stopit™ ou le YaraVita™ Caltrac™ car ils sont une source excellente de calcium. La formulation de haute qualité des produits foliaires YaraVita™ est un atout pour la fertilisation des vergers ; la souplesse et la simplicité d’utilisation de ces produits en font des alliés de premier ordre pour les arboriculteurs d’aujourd’hui.
http://www.yara.fr/fertilisation/cultures/pommes-poires/
 

Ajouter un commentaire