Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Concours d’écoles

Ecotrophelia met le végétal à l’honneur

L’équipe « L’équipe "Croc&vie" a obtenu l’Ecotrophelia d’or pour son produit nomade et sain. Photo :C.DelestradeCroc&vie » a obtenu l’Ecotrophelia d’or pour son produit nomade et sain.
L’équipe "Croc&vie" a obtenu l’Ecotrophelia d’or pour son produit nomade et sain. Photo :C.Delestrade

Glace aux poireaux, brownie aux légumes, coulis aux fruits qui s’utilise aussi en mousse, jeu éducatif avec des pâtes de légumes… Cette année encore, les étudiants d’universités et d’écoles françaises d’enseignement supérieur ont fait preuve d’inventivité dans le cadre de la 18e année du concours Ecotrophelia. Et les fruits et légumes ont particulièrement été mis en avant, comme se félicite Bruno Dupont, président d’Interfel et membre du jury national Ecotrophelia France :

"Ecotrophelia permet à la filière de se saisir pleinement des nouvelles tendances alimentaires. Actuellement l’heure est au végétal. Avec ce concours, la filière s’adapte au besoin de nouveautés du consommateur tout en mettant en avant le champ des possibles offert par nos produits en termes d’associations de saveurs, de textures et de couleurs. C’est une réussite puisque certains projets du concours sont maintenant distribués dans le commerce."

Le 29 juin à Avignon, le jury présidé par Dominique Loiseau, présidente du groupe Bernard Loiseau, a ainsi attribué, parmi les 18 innovations alimentaires, 11 prix et mentions spéciales et a notamment observé que "cette année, les élèves ont eu un souci de durabilité et aussi un soucis nutritionnel".

Des produits sains

Le grand gagnant est un produit de snacking sain, Croc&vie, développé par une équipe de dix élèves d’Agrosup Dijon. Le produit, qui peut se transporter partout, se compose de sticks à base de lentilles et moutardes aromatisés au curry et d’une sauce à base de carottes et de noix de coco.

Soutenu par Interfel, le prix Ecotrophelia "Innovation fruits et légumes" a été décerné à Savouchoc, un brownie qui contient notamment de la courgette, de la patate douce et de la carotte, avec un apport calorique réduit de 30 % par rapport à d’autres brownies selon les étudiants de l’école de biologie industrielle de Cergy.

Pour la deuxième année consécutive, le prix Interfel "spécial services" a par ailleurs été décerné. Bruno Dupont a rappelé :

"La création de ce prix Interfel « spécial services »vise à lancer les écoles sur des projets qui proposent des services autour des fruits et légumes pour faire monter la valeur perçue par les consommateurs : c’est ce que nous pourrions appeler des « actions services »."

Brin d’arômes a ainsi été récompensé pour son gressin contenant une huile aromatisée pour assaisonner les salades et fermé par un bouchon de comté. Les élèves d’Isara Lyon ont travaillé sur le côté nutritionnel du produit mais aussi sur l’aspect gaspillage alimentaire.

Pour les curieux qui souhaitent découvrir l’ensemble du palmarès 2017, ils suivront ce lien

Ajouter un commentaire