Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

​Certis

Une extension d’homologation pour l’anti-oïdium Takumi®

Publié le 21/11/2018 par Bérengère Bosi dans
L'anti-oïdium Takumi, proposé par la société Certis, a obtenu une extension d'usage, notamment sur artichauts de plein champ. Photo : Victoria Kondysenko
L'anti-oïdium Takumi, proposé par la société Certis, a obtenu une extension d'usage, notamment sur artichauts de plein champ. Photo : Victoria Kondysenko

Déjà autorisé sur cucurbitacées et solanacées (tomates, aubergines, poivrons et piments sous abri), l’anti-oïdium Takumi® vient de faire l’objet d’une extension d’homologation. Le produit, proposé par la société Certis, est désormais utilisable sur fraisiers, sur artichauts de plein champ et sur cultures ornementales.
 
Premier fongicide de la famille des Amidoximes chez Certis, Takumi® a été conçu il y a cinq ans. La solution « fait toujours figure de solution précieuse pour réduire les risques d’apparition de résistances, grâce à l’alternance des matières actives », témoigne Predro Michelin, chef de marché chez Certis.
Takumi® contrôle l’oïdium à chaque étape de son développement et permet « une bonne protection en application préventive », explique la société Certis.
Le produit est présenté sous forme de suspension concentrée et est disponible en bidon de 500 ml. « Il est utilisable à la dose de 0.15l/ha dans une limite de deux applications par an », précise Certis.

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire