Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Coronavirus

Une cellule de crise dédiée chez Interfel

Publié le 18/03/2020 par Olivier Lévêque
Cette période de crise inédite du Covid-19, « aura un impact économique et social pour la filière des fruits et légumes frais », souligne Laurent Grandin, le président d’Interfel. Photo : O.Lévêque/Pixel6TM
Cette période de crise inédite du Covid-19, « aura un impact économique et social pour la filière des fruits et légumes frais », souligne Laurent Grandin, le président d’Interfel. Photo : O.Lévêque/Pixel6TM

Cette période de crise inédite du Covid-19, « aura un impact économique et social pour la filière des fruits et légumes frais », souligne Laurent Grandin, le président d’Interfel, qui adresse un message de soutien à tous les professionnels de la filière, qui sont « à pied d’œuvre pour permettre aux Français de s’approvisionner malgré des conditions compliquées ».

Dès le 13 mars, Interfel a activé une cellule de crise dédiée, rassemblant les professionnels et les équipes de l’interprofession, « afin de prendre toutes les dispositions permettant à la filière de maintenir son activité économique, de s’organiser pour assurer son approvisionnement en quantité et en qualité, dans des conditions garantissant la sécurité sanitaire de tous, ainsi qu’informer les Français de l’approvisionnement en fruits et légumes sur tout le territoire », insiste Laurent Grandin.

Hier encore, une réunion extraordinaire s’est tenue avec les 15 organisations professionnelles d’Interfel, afin d’évoquer les difficultés auxquelles la filière doit faire face : très forte baisse de l’activité de la restauration hors domicile et des grossistes fournisseurs de la restauration collective ; importance de maintenir les marchés alimentaires dans les secteurs prioritaires, à ne pas fermer ; demande à l’État la continuité dans la délivrance des certificats phytosanitaires à l’exportation ; et alerte sur les disponibilités de saisonniers pour les travaux dans les exploitations et stations de conditionnement à l’approche des produits de saison.

Laurent Grandin a aussi tenu à adresser un message d’espoir : « Nous dépasserons cette crise ensemble, unis et solidaires. »

Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire