Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Embargo russe

Une aide par pays et par produit

L'aide européenne s'organise désormais par pays et par produits. Photo : droits réservés.

La fermeture du marché russe a mis la commission européenne sous pression.

Face aux demandes extravagantes, le premier dispositif de mobilisation des 125 millions d’euros du fond de calamité a été abandonné, et la commission a décidé de répartir l'enveloppe concernant les aides d'urgence pour chaque pays membre et par groupe de produits d'après un calcul basé sur les volumes exportés vers la Russie en 2013. 

Les OP conservent la possibilité de mobiliser des mesures de prévention et de gestion de crise, telles que prévues par le règlement (UE) n° 1308/2013 et le règlement (UE) n° 543/2011 dans le cadre des programmes opérationnels déposés auprès de FranceAgriMer.

Les transporteurs russes sont peu impactés par le boycott car le prix du transport est plus intéressant sur le marché intérieur russe. Ce sont les transporteurs sous pavillon polonais ou lituanien qui sont les plus touchés. 

 

Ajouter un commentaire