Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Prévisions

Récolte de pommes à cidre : fortes disparités selon les bassins

Publié le 27/09/2022 par Olivier Lévêque dans
Pour la récolte 2022 en pommes à cidre, la Bretagne est la région la plus touchée, alors que la Normandie devrait progresser légèrement. Photo : Gerhard1302/Adobe stock
Pour la récolte 2022 en pommes à cidre, la Bretagne est la région la plus touchée, alors que la Normandie devrait progresser légèrement. Photo : Gerhard1302/Adobe stock

Malgré une belle floraison au printemps, les vergers de pommes à cidre ont fortement subi les épisodes de canicule et de sécheresse, qui ont freiné la croissance des fruits, d'après l'Union nationale interprofessionnelle cidricole (Unicid). Si les tonnages attendus sont globalement proches de ceux des dernières années, de fortes disparités locales existent, la Bretagne étant plus touchée que les autres régions.

« La charge en fruits est globalement très bonne cette année, mais les calibres peinent à augmenter. Les vergers irrigués ou situés sur des sols profonds s’en sortent mieux. C’est en Bretagne que l’on constate les plus fortes disparités à l’heure actuelle. Un automne pluvieux nous aiderait à augmenter la récolte », déclare Jean-Louis Benassi, directeur de l’Unicid.

Certaines variétés chutent prématurément, comme Kermerrien, Douce Coët Ligné ou Bisquet, et l'on peut observer des fruits abîmés par des coups de soleil provoqués pendant les phases de canicule. L’été chaud a favorisé également certains insectes. Dans l’ensemble, les fruits sont en bon état et la récolte est légèrement en avance par rapport à l’accoutumée.
 
Des prévisions de récolte stables en matière de tonnages et de bonne qualité.
 
 

  Production récoltée Estimation 2022
  2016 2017 2018 2019 2020 2021
Bretagne 49 600 41 400 35 900 36 500 43 000 47 000 44 000
Pays de Loire 38 100 36 500 30 700 35 500 38 000 39 500 38 000
Basse-Normandie 76 200 71 000 85 400 76 500 80 500 76 500 78 500
Haute-Normandie 33 600 29 100 33 000 26 500 35 500 31 500 32 500
Autres régions 22 200 22 000 28 100 22 000 23 000 21 500 25 000
Total 219 700 200 000 213 100 197 000 220 000 216 000 218 000
 

Les vergers basse-tige représentent près de 90% de la production des vergers français, avec un volume 2022 proche de 2021, dans un contexte de très forte hétérogénéité de production liée notamment aux épisodes de gel puis de sécheresse durant l’été. Le potentiel de récolte 2022 en verger haute-tige est, quant à lui, moins important que l’année dernière dans les bocages normands et en Bretagne est (Ille-et-Vilaine et Côtes-d’Armor), mais dans la moyenne des dernières années en pays d’Auge-Lieuvin. Globalement, on peut s’attendre à une récolte proche de celle de l’an dernier (autour de 30 000 tonnes).
 
Les chantiers de ramassage ont pu débuter fin août/début septembre dans de bonnes conditions. Les premières analyses de fruits réalisées à la station cidricole de Sées montrent une maturité un peu plus précoce que la moyenne et un taux de sucre important.

 

Ajouter un commentaire