Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Potager de Jade

L’usine de déchets de Lasse (Maine-et-Loire) chauffe 4 ha de nouvelles serres de tomates

Publié le 22/03/2022 par Olivier Lévêque dans
Stéphane Gaborit, Jean-René Briand et Yannick Lechat, les trois producteurs d'Ydéal à l'origine des Serres de la Salamandre (Anjou). Photo : Potager de jade
Stéphane Gaborit, Jean-René Briand et Yannick Lechat, les trois producteurs d'Ydéal à l'origine des Serres de la Salamandre (Anjou). Photo : Potager de jade

Porté par trois maraîchers du Potager de Jade (marque de l’OP Ydéal*), Stéphane Gaborit, Jean-René Briand et Yannick Lechat, un projet de récupération d’énergies a vu le jour, pour chauffer 4 ha de nouvelles serres de tomates en Anjou construites sur la ZAC de la Salamandre (Noyant-Villages). Après cinq années nécessaires à cette concrétisation, les premières tomates des Serres de la Salamandre sont enfin récoltées.
 
Derrière ces 4 ha de serre, l’unité de valorisation de déchets de Lasse, qui produit chaque année 60 GWh d’électricité. La chaleur résiduelle émise par l’usine, jusqu’alors perdue, sert désormais à chauffer les serres de tomates qui y sont adossées. Le dispositif peut même pourvoir aux besoins de 20 ha de serres, souligné Ydéal. La construction de 3 ha supplémentaires est déjà prévue pour 2025 et les trois maraîchers se projettent sur 12 ha à moyenne échéance.

« Les besoins en approvisionnement énergétique extérieur, 4 fois moindre que ceux d’une serre classique, font de cette nouvelle serre un outil de production à faible émission carbone », souligne les maraîchers du Potager de jade.

 
Les cultures, démarrées début janvier 2022, ont permis de créer dès à présent 46 emplois, et bientôt 60, parmi 300 postulants. Un vrai succès, selon Nicolas Dreux, 26 ans, directeur du site :

« On aurait pu imaginer des difficultés sérieuses dans les opérations de plantation et de culture des plantes. Aucun de nos salariés n’avait d’expérience dans le domaine et pourtant... On a eu très peu d’abandon de poste, chacun s’est montré à la hauteur pour apprendre et faire bien. Notre effectif est composé à 60% de femmes, elles ont tout simplement obtenu de meilleurs résultats aux tests qui ont mis en valeur, entre autres, leurs aptitudes à travailler avec minutie. »

Les Serres de la Salamandre : chiffres clés

  • 4 hectares de serres bioclimatiques;
  • capacité de production annuelle : 2 500 tonnes de tomates grappe rondes et gustatives;
  • 46 emplois créés, 60 en pleine saison;
  • station de conditionnement sur site.

*13 maraîchers en Pays de la Loire, soit 600 hectares de cultures de plein champ et 52 hectares de serres verre.

Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire