Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Stratégie

Les groupes Terres du Sud et Mireolian créent Les Jus du soleil

La nouvelle société Les Jus du soleil est détenue à 60% par le groupe Mireolian et à 40% par le groupe Terres du Sud. Photo : Onairjiw/Adobe stock

Les groupes Mireolian et Terres du Sud ont annoncé vendredi 20 novembre la création de la société Les Jus du soleil, détenue à 60 % par le groupe morbihannais Mireolian et à 40 % par le groupe coopératif Terres du Sud, basé dans le Lot-et-Garonne.
Cette structure est née suite à la cession par Terres du Sud de l’activité de sa filiale Les Jus de Marmande (Lot-et-Garonne), spécialisée dans l’extraction et dans le conditionnement de jus et de purées de fruits et légumes. La direction des Jus du soleil reprend l’ensemble des 47 collaborateurs des Jus de Marmande.

Depuis deux ans, Terres du Sud explique avoir mené un travail de restructuration de l’outil des Jus de Marmande et avoir recherché par la suite un partenaire stratégique pour porter conjointement le projet de développement de l’activité. « Avec le groupe Mireolian et la création de la société Les Jus du soleil, une deuxième phase du redressement est aujourd’hui en marche, avec pour objectif la pérennisation durable de la structure. […] Le groupe Mireolian dispose d’un savoir-faire industriel sans égal qui lui a permis de ramener à la rentabilité des sites aux résultats insuffisants », indiquent les partenaires.

Le groupe familial Mireolian, spécialisé dans les produits intermédiaires pour l’alimentaire, fédère quatre entreprises sur cinq sites situés dans le Morbihan, l’Oise, la Haute-Garonne et le Vaucluse : Aptunion (fruits confits), Valia, HLR et Bertin. Il emploie 280 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 71 millions d’euros.

Le groupe Terres du Sud est structuré autour de six branches d’activités (végétale, fruits et légumes, palmipèdes, volailles, ruminants et porcs, distribution), il emploie 1 497 collaborateurs et réalise un chiffre d’affaires de 572 millions d’euros. Il réunit 6 000 agriculteurs du Lot-et-Garonne, de la Gironde, de la Dordogne et des Landes.

 

Ajouter un commentaire