Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Semences

Le Gnis devient Semae

Publié le 28/01/2021 par Olivier Lévêque dans
Le 27 janvier 2021, le Gnis est devenu Semae, l’interprofession de toutes les semences et pour tous les usages. Photo : Semae
Le 27 janvier 2021, le Gnis est devenu Semae, l’interprofession de toutes les semences et pour tous les usages. Photo : Semae

Le 27 janvier 2021, le Gnis est devenu Semae, l’interprofession de toutes les semences et pour tous les usages, comme en témoigne sa baseline : « Toutes les semences pour demain ». Un changement qui concrétise « la volonté de faire de notre interprofession celle de toutes les semences pour aujourd’hui et pour demain », indique François Desprez, président de Semae. Ce projet stratégique s’inscrit dans le prolongement du plan de filière élaboré en 2017 et se dessine autour de quatre engagements majeurs de l'interprofession.

L’ambition de l’interprofession est de s’ouvrir à tous les acteurs et à toutes les formes de semences, ainsi qu’à toutes les sensibilités. Elle a donc invité les syndicats dits « minoritaires » à son conseil d’administration. Désormais, cinq postes sont réservés aux syndicats agricoles contre deux auparavant : deux pour la FNSEA, un pour les Jeunes Agriculteurs, un pour la Coordination Rurale et un pour la Confédération Paysanne. 

À l’instar de la commission transversale « agriculture biologique » créée en 2018 (dans le cadre du plan de filière), quatre nouveaux espaces d’échanges seront créés et porteront respectivement les thèmes suivants : communication, innovation, études&économie, et réglementation. Elles permettront au conseil d’administration d’avoir un fil directeur stratégique plus harmonisé et de prioriser les actions en toute transparence.

 

Ajouter un commentaire