Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Pomme

Lancement du premier Pink Lady Day européen

Lancement du Pink Lady Day, vendredi 20 octobre dernier. Un parcours pédagogique pour découvrir les acteurs de la filière.
Lancement du Pink Lady Day, vendredi 20 octobre dernier. Un parcours pédagogique pour découvrir les acteurs de la filière. Photo : DR

Vendredi 20 octobre dernier, c'était le lancement du premier Pink Lady Day. Organisé par l'association Pink Lady Europe, cet événement avait pour objectif de mettre à l'honneur tous les acteurs de la filière. Avec plus de 1 000 participants en France, Italie et Espagne, une quinzaine de structures ont ouvert leurs portes pour montrer leur savoir-faire. C'est à travers un parcours pédagogique en verger et en station de conditionnement que des écoliers, des partenaires régionaux, offices de tourisme et journalistes ont pu découvrir tous les secrets de fabrication de la pomme rose. Pour Julia Savin, chargée de communication pour Pink Lady Europe, "l'objectif de cette démarche est simple : valoriser le travail des producteurs et des acteurs de la filière dans un souci de transparence et de pédagogie". Depuis quelques années Pink Lady a entrepris une stratégie de communication autour de son process de fabrication afin de sensibiliser le consommateur sur les exigences du groupe en termes de qualité de production. 

L'utilité des réseaux sociaux

Aujourd'hui les consommateurs veulent être rassurés sur les produits qu'ils consomment et être écoutés. L'entreprise l'a bien compris et utilise les réseaux sociaux pour faire face à ces nouveaux défis de communication. Pour Julia Savin, "cela fait quelques années maintenant, que l'entreprise a établi une stratégie de communication plus proche du consommateur". Présent sur Facebook, Instagram, Flickr ou Pinterest "notre stratégie B to C fonctionne bien, nous avons de bons retours", assure Julia Savin. "Nous mettons en place des opérations personnalisées afin de créer des processus de fidélisation". Sur leur site Internet la marque a créé un club qui donne accès à de nombreux avantages clients. 

Une mise en avant des pratiques de développement durable

C'est dans le cadre de sa démarche RSE (responsabilité sociale des entreprises), baptisée Imagine, que Pink Lady a mis en place tout un panel de dispositifs. L’objectif est de communiquer sur les exigences de qualité que s’impose le groupe afin de respecter les principes du développement durable. Julia Savin met l'accent sur leur politique du zéro gaspillage. "En Espagne nous avons lancé, en partenariat avec l'industrie, des yaourts fabriqués avec des fruits abimés pour éviter le gaspillage". Imagine c'est aussi une démarche d'accompagnement et de mise en valeur de ses collaborateurs. Avec la création du trophée Talent Pink lady "le but est de récompenser et d'encourager nos producteurs, collaborateurs et distributeurs", précise Julia Savin. 

La commercialisation des Pink lady commence le 2 novembre prochain avec des opérations promotionnelles renouvelées, nouvelle campagne télé et partenariat avec le film Moi, moche et méchant pour sensibiliser les enfants. Une saison qui prévoit plus de 178 000 tonnes de pommes roses dans toute l'Europe. En France, en comparaison avec de nombreux pomiculteurs, la production de Pink Lady n’a subi que 5 à 10% de perte.

 
 

Ajouter un commentaire