Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Coronavirus

​L’Allemagne autorise l’entrée de saisonniers étrangers sur son territoire

Publié le 06/04/2020 par Bérengère Bosi dans
Pour pallier la pénurie de main-d'œuvre, l'Allemagne autorise l'entrée de saisonniers étrangers. Photo : alexeg84/Adobe stock
Pour pallier la pénurie de main-d'œuvre, l'Allemagne autorise l'entrée de saisonniers étrangers. Photo : alexeg84/Adobe stock

Alors que les agriculteurs allemands souffrent, comme en France, d’une pénurie de main-d’œuvre qualifiée, le Gouvernement allemand autorise l’entrée de 80 000 saisonniers étrangers.
 
Dans un contexte de lutte contre l’épidémie de coronavirus, le Gouvernement allemand a décidé de rouvrir ses frontières, sous conditions très strictes, aux saisonniers étrangers qualifiés, afin que ceux-ci viennent prêter main-forte aux producteurs allemands. L’objectif : éviter les pertes de récolte, notamment en fruits et légumes, et préparer les semis.
Le Gouvernement a ainsi annoncé que 40 000 travailleurs saisonniers seraient autorisés à entrer en Allemagne en avril, et autant en mai. Ces bras supplémentaires viendront renforcer les 20 000 Allemands recrutés parmi les étudiants ou les personnes au chômage partiel, et les 20 000 saisonniers étrangers entrés en Allemagne avant la mise en place des mesures de confinement.
 
« Nous avons trouvé aujourd'hui une solution pragmatique et ciblée qui répond à des préoccupations importantes : assurer la protection nécessaire contre les infections et garantir la récolte. C'est une bonne nouvelle pour nos agriculteurs, car la récolte n'attendra pas et les semis ne peuvent pas être reportés. Nos agriculteurs dépendent de l'aide de saisonniers étrangers – des travailleurs qualifiés dans leur domaine – pour fournir aux consommateurs des produits régionaux de qualité suffisante même pendant la pandémie de coronavirus », a déclaré le ministre fédéral Klöckner.

Des conditions strictes, pour éviter la propagation du virus

Pour assurer les règles de sécurité nécessaires, le Gouvernement allemand a prévu que les travailleurs saisonniers étrangers arriveraient uniquement par avion, afin d’éviter les longs trajets en bus.
Les employeurs de main-d’œuvre devront venir chercher les saisonniers à leur arrivée à l’aéroport et respecter une procédure définie par les pouvoirs publics afin que chaque travailleur étranger soit parfaitement identifié.
Dans un communiqué en date du 3 avril, le DBV, principal syndicat agricole allemand, a précisé la mise en œuvre d’un règlement spécifique d'entrée des travailleurs saisonniers. Par le biais d'un portail Internet dédié (qui devrait être activé sous peu), les chefs d’exploitation devront renseigner un certain nombre de données : nom de l’entreprise, nom de l’employé, numéro de vol…
 
Le Gouvernement exige par ailleurs que les employeurs prennent des dispositions pour s’assurer de la bonne santé de leurs saisonniers. À leur arrivée, ils devront passer des examens médicaux, transmis au bureau de santé local.
Les nouveaux arrivants seront par ailleurs séparés des autres travailleurs pendant 14 jours : ils pourront travailler, à condition de n’avoir aucun contact avec les autres membres du personnel déjà présents sur l'exploitation. Le Gouvernement allemand demande également aux chefs d’exploitation de faire des groupes de travail de 5 à 10 personnes dans le meilleur de cas, et interdit les groupes de plus de 20 personnes.
 
Quant aux logements dédiés aux saisonniers, ceux-ci ne devront être remplis qu’à moitié (sauf pour des familles).
En cas suspicion de coronavirus, la personne devra être immédiatement isolée et testée, de même que tous les membres de l'équipe.
 

Ajouter un commentaire