Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Lutte biologique

Koppert propose des nématodes auxiliaires pour les cultures de plein champ

Les deux nouveaux produits de biocontrôle de Koppert, à base de nématodes auxiliaires, peuvent être utilisés pour lutter contre plusieurs ravageurs des fruits à pépins. Photo : C.Even/Pixel6TM
Les deux nouveaux produits de biocontrôle de Koppert, à base de nématodes auxiliaires, peuvent être utilisés pour lutter contre plusieurs ravageurs des fruits à pépins. Photo : C.Even/Pixel6TM

Il y a quelques jours, Koppert a annoncé que Casea et Capirel, deux solutions de biocontrôle à base de nématodes auxiliaires, étaient désormais disponibles pour les cultures de plein champ, dont les cultures fruitières et légumières.

« Ces deux produits contiennent une espèce de nématodes adaptés à leurs cibles respectives et peuvent être utilisés pour lutter contre, entre autres, les taupins dans les cultures de pommes de terre irriguées, la mouche des semis (haricot) et la mouche de l’oignon, le carpocapse, la tordeuse orientale et les ravageurs des fruits à pépins et à noyau, les thrips et de nombreuses chenilles en cultures légumières », explique l’entreprise, dont le siège social français se trouve à Cavaillon.

Ces deux solutions peuvent être appliquées avec les systèmes de pulvérisation et/ou d’irrigation les plus couramment utilisés par les producteurs. Les nématodes auxiliaires sont compatibles avec de nombreux insecticides, fongicides et herbicides.

« En tant que solution biologique, les nématodes ne laissent aucun résidu sur la culture, ce qui signifie que les producteurs conventionnels et biologiques peuvent les utiliser, même à l'approche de la récolte. En outre, ils sont sans danger pour l'homme et l'environnement, ce qui favorise un mode de culture plus durable », assure Koppert.

Ajouter un commentaire