Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Démarche

Interfel signataire du manifeste pour une éducation à l'alimentation

Publié le 08/02/2022 par Olivier Lévêque dans
Mettre en place une véritable éducation à l’alimentation est aujourd’hui une urgence, souligne le manifeste pour une éducation à l'alimentation. © Goodluz/Adobe Stock
© Goodluz/Adobe Stock

Laurent Grandin (Acofal, dont est membre Interfel), Marc De Nale (Demain la Terre), Dominique Duprat (Les Crudettes), Christiane Lambert (FNSEA), Stéphane Layani (marché de Rungis), ou encore Guillaume Lefort (Agridemain). Voici quelques noms connus de la filière fruits et légumes signataires du manifeste pour une éducation à l’alimentation rédigé conjointement par l’Open Agrifood, le Think tank agroalimentaire, Acofal, Euro-toques et les Enfants Cuisinent.
 
« Alors que 20 milliards d’euros sont dépensés chaque année pour soigner l’obésité et le diabète de type 2, ne pourrait-on pas faire du préventif plutôt que du curatif ? Dépenser ne serait-ce qu’un quart de cette somme à apprendre à cuisiner à nos enfants ? », souligne le manifeste. Le collectif réclame ainsi l’inscription d’une éducation à l’alimentation dans les programmes scolaires dès le plus jeune âge, qui soit récurrent jusqu’à la terminale. Ainsi, plusieurs heures par semaine pourraient être consacrées à l'apprentissage des aliments et de la culture des denrées agricoles, mais aussi à la cuisine et à la confection de menus, propose le manifeste. 

Ajouter un commentaire