Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Communication

Ici la Terre propose « Un agriculteur dans votre répertoire téléphonique »

Les agriculteurs du collectif proposent une réponse directe, professionnelle et humaine à toutes les questions qui se posent sur leur métier et leurs pratiques. Photo sima/Adobe Stock
Les agriculteurs du collectif proposent une réponse directe, professionnelle et humaine à toutes les questions qui se posent sur leur métier et leurs pratiques. Photo sima/Adobe Stock

Le collectif d’agriculteurs Ici La Terre vient de lancer l’opération « Un agriculteur dans votre répertoire téléphonique ». Objectif : créer une passerelle directe de communication entre les consommateurs et les agriculteurs. « Avec l’annulation du Salon International de l’agriculture, nous avons souhaité trouver quelque chose à mettre à la portée des consommateurs », explique Jérôme Regnault, un des fondateurs du collectif.
Le principe est simple : les consommateurs peuvent laisser leur numéro de téléphone sur le site Internet ou sur les pages Facebook et Twitter  du collectif. Ils seront alors directement contactés par un agriculteur qui pourra répondre à leurs interrogations et leur expliquer la réalité du quotidien à travers toutes ses composantes pour lever les incompréhensions, sources de nombreuses idées reçues en agriculture.
« Aucun mot d’ordre n'est donné aux agriculteurs, tout le monde est le bienvenu. Le seul prérequis est d’être un professionnel du milieu agricole, passionné et sincère, qui souhaite partager son métier », insiste Jérôme Regnault.

Un numéro vert toujours actif

Le collectif avait déjà lancé, en septembre 2019, le premier numéro vert téléphonique en France dédié à l’agriculture (0805 382 382), toujours actif du lundi au samedi, de 10h à 18h. « Nous étions partis d’un constat, celui d’une ambiance désagréable qui pesait autour du métier d’agriculteur. En réalité, les consommateurs ont souvent un problème avec l’agriculture, mais rarement avec l’agriculteur. Dans tous les cas, les échanges sont toujours constructifs et bienveillants », constate Jérôme Regnault.
Aujourd’hui, 130 agriculteurs font partie du collectif. Des céréaliers, des éleveurs, des maraîchers, des arboriculteurs, des viticulteurs. Tous les modes de production sont représentés, aussi bien le conventionnel, le bio ou l’agriculture de précision. En fonction de la saisonnalité des différentes productions, les agriculteurs répondent à tour de rôle. En quinze mois, plus de 900 appels et 83 heures de conversation cumulées ont été enregistrés.
 

Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire