Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Soufflet Biotechnologies

Des enzymes pour améliorer la qualité des jus de fruits

Le programme ENJOY initié par Soufflet Biotechnologies vise à développer de nouveaux complexes enzymatiques pour améliorer la clarification des jus après pressage, la filtration, ou encore obtenir une couleur des jus de fruits plus vive. Photo : Rui Vale de Sousa
Le programme ENJOY initié par Soufflet Biotechnologies vise à développer de nouveaux complexes enzymatiques pour améliorer la clarification des jus après pressage, la filtration, ou encore obtenir une couleur des jus de fruits plus vive. Photo : Rui Vale

Initié par Soufflet Biotechnologies, le programme de recherche ENJOY (Enzymes for Juice Optimal Yield) vise à développer de nouveaux complexes enzymatiques pour améliorer la clarification des jus de fruits (pomme, raisin fruits rouges) après pressage, la filtration, ou encore obtenir une couleur de jus plus vive.
 

Un rendement optimal des jus de fruits

Ces enzymes seront capables de dégrader les fractions actuellement résistantes des pectines complexes de la paroi des fruits. L'objectif est de réduire d'environ 5 % les déchets et d'améliorer la productivité de l'ordre de 10 %. Ces complexes enzymatiques contribueront à diminuer la quantité d'énergie nécessaire pour fabriquer des jus de fruits et à réduire la fréquence de nettoyage des lignes de production.
Les complexes enzymatiques devraient être commercialisés par Soufflet Biotechnologies, en France et à l'étranger, à partir de 2021. Ce programme a vocation à être élargi, par la suite, au secteur viticole et à celui des huiles alimentaires.
 

Un projet collaboratif

Les recherches sont prévues pour une durée de quatre ans et s'appuient sur des partenaires complémentaires. Sur le plan scientifique, Soufflet Biotechnologies s'est associé au CTCPA, le Centre technique de la conservation des produits agricoles, et à l'université de Picardie Jules Verne. Le projet a été labellisé par les pôles de compétitivité, Terralia, dédié aux fruits et légumes, et IAR, dédié à la bioéconomie.
 
À la suite d'un appel à projets P3A (Projets agricoles et agroalimentaires d'avenir), le programme ENJOY bénéficie d'un financement public de FranceAgriMer. Du côté de Soufflet Biotechnologies, trois chercheurs travaillent à temps plein sur le projet, et l'usine de Colombelles (Calvados) assurera à terme la production des nouvelles enzymes. D'un point de vue industriel, le groupe s'est associé à une entreprise du secteur, Bissardon Jus de Fruits, située à Saint-Paul-en-Jarez dans la Loire. Cette PME validera, en conditions réelles, l'application des enzymes mises au point dans son procédé de transformation des fruits et assurera dès 2021 la mise sur le marché des jus de fruits.
 
Depuis plusieurs années, Soufflet Biotechnologies développe des enzymes alimentaires grâce à la fermentation en milieu solide (FMS), une technologie qui favorise le développement de micro-organismes dans un milieu constitué de sous-produits agricoles issus de céréales (comme le son), dans des conditions proches de la nature. Le groupe a également constitué une collection propre d'environ 3 000 souches et développé des outils spécifiques de sélection à haut débit. Cet ensemble de technologies, de la sélection des souches à la production d'enzymes, permet de produire des complexes enzymatiques non-OGM pour de nombreux usages alimentaires.

Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire