Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Production

Chicons d’endives : l’Apef en désaccord sur les volumes prévisionnels annoncés par Agreste

Publié le 10/03/2021 par Caroline EVEN dans
Pour l’Apef, la production de chicons d’endives pour la campagne 2020-2021 ne pourra pas atteindre 152 700 tonnes, comme le prévoit Agreste dans sa note de conjoncture. Photo HILTS/ Adobe stock
Pour l’Apef, la production de chicons d’endives pour la campagne 2020-2021 ne pourra pas atteindre 152 700 tonnes, comme le prévoit Agreste dans sa note de conjoncture. Photo HILTS/ Adobe stock

Suite à l’actualité parue la semaine dernière sur Médiafel sur les prévisions de production de racines d’endives et de chicons d’endives pour la campagne 2020-2021, établies dans la note de conjoncture Agreste, l’association des producteurs d’endives de France (Apef), basée dans le Pas-de-Calais, réagit sur les volumes communiqués.

« Les chiffres avancés par Agreste ne sont pas le reflet des évolutions. Une production annoncée de 152.700 tonnes, ce n’est pas possible. La méthode de calcul utilisée par rapport aux racines récoltées est incorrecte. Nous sommes d’accord sur l’évolution des prix, mais pas sur l’augmentation de 9 % des volumes de chicons d’endives. Depuis le début de campagne de septembre 2020 à janvier 2021, la récolte d’endives a reculé de 2.000 tonnes à périmètre constant par rapport à l’année dernière. Nous sommes en déficit, ce qui explique aussi pourquoi les prix sont forts. Entre 2015 et 2020, la production a baissé d’environ 30.000 tonnes. Si nous frisons cette année les 142.000 tonnes commercialisées, cela serait déjà bien. Cette baisse de la production s’explique par plusieurs phénomènes dont la météo, qui a impacté les rendements de certaines variétés, et une segmentation qui a évolué depuis cinq ans. Si les surfaces en production se stabilisent, et parfois même augmentent dans certains bassins, les volumes produits peuvent être à la baisse », déclare Frédéric Le Vigoureux, directeur de l’Apef.

L’association, qui indique représenter 100 % de la production française d’endives, communique ses données sur la production obtenue lors de la campagne précédente. Entre septembre 2019 et août 2020, 141.270 tonnes d’endives ont été commercialisées, ce qui représente un recul de 5 % sur un an et de 12 % par rapport à la moyenne quinquennale.  
 
Les notes de conjoncture Agreste sont rédigées par le Service de la statistique et de la prospective, un service du secrétariat général du ministère de l'Agriculture. « Les prévisions de production de racines d'endives et de chicons d'endives sont estimées à partir d’échantillons régionaux d’observations quantitatives et qualitatives, provenant de sources multiples », signale l’organisme. La dernière note « Endive » d’Agreste est à retrouver sur cette page  : https://agreste.agriculture.gouv.fr/agreste-web/disaron/IraLeg21020/detail/
 

Ajouter un commentaire