Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Communication

#agridemain pour mieux parler d’agriculture

Un collectif de 14 OPA lance la plateforme #agridemain.
Un collectif de 14 OPA lance la plateforme #agridemain. Photo : H. Sauvage/Pixel image

Après 18 mois de réflexion, un collectif d’organisations professionnelles agricoles (GPB, Axema, CGB, chambres d’agriculture, Coop de France, Farre, FNA, FNSEA, Gnis, Jeunes Agriculteurs, Syrpa, UFS, UIPP, Unifa) a décidé de parler d’agriculture autrement. La nouvelle plateforme #agridemain, dédiée à la communication agricole, vient donc de voir le jour. Luc Smessaert, coordinateur de la toute nouvelle plateforme, explique:

"Les gens ont une vision manichéenne de l’agriculture, soit celle de la méchante agro-industrie, soit celle bucolique du gentil paysan avec son béret et sa baguette. Nous voulons sortir de ces images d’Épinal et raconter d’autres histoires."

Pour Luc Smessaert, cette plateforme #agridemain a pour ambition de promouvoir une image plus juste et plus réelle de l’agriculture afin de "démystifier, reconnecter, réaffirmer et rassembler". Pour le moment, le collectif regroupe 14 organisations, mais la porte reste grande ouverte à quiconque sera intéressé par la démarche, a précisé le coordinateur de la plateforme. 

Déjà 150 ambassadeurs. Bientôt 1 000

La plateforme aura avant tout pour but l’animation d’une communauté de professionnels (agriculteurs ou acteurs professionnels de l’agriculture) réunis derrière #agridemain, qui seront des ambassadeurs, comme relais et fers de lance médiatiques via les réseaux sociaux et sur le terrain. Comment ? En ouvrant les exploitations et en parlant du métier, en partageant sur l’acte de production et ses pratiques, sur les défis économiques, technologiques et environnementaux de l’agriculture, sur l’innovation et le progrès dans les pratiques, ainsi que sur la contribution du secteur agricole à l’économie tout entière.

Le réseau compte déjà 150 agriculteurs ambassadeurs, dont Emmanuel Dalle, arboriculteur en pommes et poires dans le Pas-de-Calais. L’objectif est porté à 1 000 sur l’ensemble du territoire dans les prochains mois.
 

Si vous voulez devenir ambassadeur, inscrivez-vous : contact@agridemain.fr
 

Ajouter un commentaire