Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

France Relance

6M€ à neuf associations pour développer l'alimentation locale et solidaire

Neuf associations vont bénéficier de 6 millions d’euros pour développer des projets au service d’une alimentation locale et solidaire grâce au plan France Relance. Photo Mediteraneo/Adobe stock
Neuf associations vont bénéficier de 6 millions d’euros pour développer des projets au service d’une alimentation locale et solidaire grâce au plan France Relance. Photo Mediteraneo/Adobe stock

Dans le cadre de la mesure « Alimentation locale et solidaire » du plan France Relance, 6 millions d’euros viennent d’être attribués à neuf associations nationales pour renforcer la structuration de leurs réseaux. Ces financements permettront d’activer des projets déclinables dans les  territoires, luttant contre la précarité alimentaire et favorisant l’accès à des produits frais issus de circuits courts.
Ces initiatives se regroupent autour de trois grands enjeux : un meilleur maillage territorial de l’action associative, l’essor de nouveaux modes d’accès aux produits frais et locaux et une meilleure information et sensibilisation des publics les plus précaires à la consommation de produits frais et locaux.
 
 
Les neuf lauréats sont :
 
• SOLAAL (association Solidarité des producteurs agricoles et des filières alimentaires) qui créera deux nouvelles antennes régionales en Île-de-France et Auvergne Rhône-Alpes.
Spécialisée dans les dons agricoles, l’association a récemment créé une antenne régionale dans les Hauts-de-France. En un an, elle a permis d’augmenter les dons de 30 % et de fournir 710.000 repas supplémentaires aux plus démunis ;
 
• L’APCA (Assemblée permanente des chambres d’agriculture), qui mettra à disposition des agriculteurs des containers aménagés en casiers (réfrigérés et non réfrigérés) pour leurs produits. Cet outil clé en main sous la marque « Bienvenue à la ferme » permettra la commercialisation de produits locaux auprès de publics précaires et/ou isolés (étudiants, personnes âgées…) ;
 
• Les Restos du Cœur, qui organiseront des ateliers de cuisine et de sensibilisation aux pratiques responsables ;

• TRAME (association nationale de développement agricole et rural), qui expérimentera le développement de l’accès à une alimentation locale et de qualité issue des magasins de producteurs dans cinq territoires ;

• FNCUMA (Fédération nationale des coopératives d’utilisation de matériel agricole), dont le projet « Catalyseur » prévoit la conception de nouveaux modèles de circuits courts à destination des personnes précaires ;
 
• ANDES (association nationale de développement des épiceries solidaires) ;
 
• Bouge ton coq (mouvement citoyen et solidaire visant à développer des solutions d’intérêt général dans les zones rurales, en lien avec l’association « sauvons les assos », porteur du projet lauréat) ;
 
• Cocagne ;
 
• AFAUP (Association française d’agriculture urbaine professionnelle).
 
D’ici l’été, s’ajoutera un soutien de 24 millions d’euros à des associations locales. Les appels à candidatures sont toujours ouverts au niveau départemental. Retrouvez toutes les informations sur le lien suivant.
 
 
 

Ajouter un commentaire