Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Innovation

Les jeunes pousses protégées par des filets Arrigoni

Filet Scirocco MD White, sur roquette. Photo Arrigoni
Filet Scirocco MD White, sur roquette. Photo Arrigoni

La société italienne Arrigoni, spécialisée dans la production d'écrans de protection pour l'agriculture, a mené des tests avec ses filets sur le terrain pour lutter contre certains biogresseurs en jeunes pousses. Contre les altises, un test a été effectué sur de la roquette bio en septembre, avec les écrans Scirocco MD White (filet coupe-vent et filet d’ombrage moyen, en monofilament de PEHD tissé à plat) et Biomaglia (filet en polyamide léger, anti-insectes et anti-gel), placés sur la culture immédiatement après le semis et maintenus jusqu’à la récolte. La réponse du test était positive, indique Arrigoni : « La roquette protégée avait la même qualité que la roquette non couverte. Elle ne présentait ni signes de souffrance ni différences de qualité telles que couleur ou consistance, même si le rendement était identique. »
 
Un autre essai a été réalisé avec le filet Biomaglia sur des légumes feuilles, pour contrer les maladies à virus, dont le principal vecteur est le thrip. Le test avec Biomaglia sur laitue, brocoli et radicchio a été « extrêmement satisfaisant, avec un pourcentage de plantes infectées proche de zéro, de sorte que, compte tenu des résultats, nous pensons déjà à l’agrandissement de nos surfaces protégées par Biomaglia d’Arrigoni », explique Sandro Cerasani, responsable technique de l’Azienda Agricola Fratelli Cambise à Trasacco.
 
Pour Milena Poledica, agronome d’Arrigoni, les surfaces protégées par des écrans Arrigoni ne nécessitaient pas de traitements phytosanitaires contre les altises ou le thrip, et ne présentaient de dommages à la culture. « La protection physique au moyen de filets Arrigoni sur la culture est extrêmement avantageuse, à la fois en termes de coût et d’efficacité, et surtout, elle offre la possibilité de récolter un produit exempt de résidus de pesticides. Un choix essentiel pour ceux qui travaillent dans le secteur bio ».
  Filet Biomaglia. Photo Arrigoni

Ajouter un commentaire