Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Semences

Le nouveau site éthiopien de BASF commercialise ses premières semences potagères

Le nouveau site de production de semences potagères de BASF en Éthiopie offre des conditions de production idéales tout au long de l'année pour les poivrons, tomates et concombres, afin de fournir les clients du monde entier. Photo : BASF
Le nouveau site de production de semences potagères de BASF en Éthiopie offre des conditions de production idéales tout au long de l'année pour les poivrons, tomates et concombres, afin de fournir les clients du monde entier. Photo : BASF

BASF Vegetable Seeds annonce que les premières semences potagères, sous la marque Nunhems, produites sur son nouveau site de production en Éthiopie sont mises sur le marché mondial. Située dans la région Amhara du pays, l'usine, premier complexe de serres de haute technologie de BASF en Afrique, offre des conditions idéales tout au long de l’année pour la production de poivrons, de tomates et de concombres. Elle a nécessité un investissement d’environ 8 millions d'euros.

Des semences pour les clients BASF/Nunhems du monde entier 

« Cette nouvelle usine nous fournira une plus grande fiabilité et une plus grande flexibilité d'approvisionnement pour satisfaire les demandes de nos clients du monde entier », a déclaré Vicente Navarro, senior vice-président de l’activité semences potagères (Nunhems) de BASF.

 « Assurer la durabilité de la production alimentaire est un enjeu que nous considérons comme très important et auquel nous voulons apporter notre contribution. Nous sommes donc très fiers de cette nouvelle unité de production. Avec cette usine, nous sommes à la tête du premier site de production de semences durable à la pointe de la technologie en Éthiopie, avec des processus entièrement automatisés pour le contrôle des conditions climatiques, y compris l'humidité, le chauffage et l'irrigation. »

Le site de production couvre une superficie de 15 hectares : deux hectares sont occupés par des serres, et la superficie résiduelle est affectée à des installations et à des infrastructures de production de semences en plein champ.
Il emploie environ 70 salariés en CDI et plus de 100 travailleurs saisonniers. La plupart des salariés ont été recrutés dans les zones riveraines et ont été formés par BASF.

Ajouter un commentaire