Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

​Sud-Est

Arterris veut accroître sa production de carottes en Paca

Publié le 19/10/2021 par Olivier Lévêque dans
Arterris souligne s’investir afin de relocaliser la production de carottes destinée au marché du frais dit de « première gamme » sur le territoire du Sud-Est. Photo : Arterris
Arterris souligne s’investir afin de relocaliser la production de carottes destinée au marché du frais dit de « première gamme » sur le territoire du Sud-Est. Photo : Arterris

Au sein de la coopérative Arterris, la filière carotte représente 6 000 tonnes par an et une quinzaine d’adhérents producteurs. Si ces dernières années, les bassins de production de carottes se concentrent majoritairement en Bretagne, en Normandie ou encore en région Aquitaine, Arterris mise sur le Sud-Est pour la carotte et y voit un axe de développement fort.
 
Pour y parvenir, la coopérative met à la disposition de ses adhérents le matériel et les équipements spécifiques nécessaires (semoir pneumatique de précision, buteuse juste avant semis, arracheuse). Par ailleurs, partenaire du groupement Kultive, Arterris valorise la carotte cultivée en plein champ et en circuit court.
 
photo Thomas Arsac.Thomas Arsac, 39 ans, céréalier et producteur de carottes en Camargue depuis sept ans, totalise 18 hectares de carottes primeurs et produit chaque année 30 tonnes par hectare. Il fait partie des deux seuls producteurs de carottes en Camargue :

« C’est une culture plus rentable que la production céréalière, et qui peut se pratiquer toute l’année, à l’exception des mois de mars à mai. Nous sommes dans une région avec beaucoup d’eau qui se prête bien à cette culture. »

Arterris souligne s’investir afin de relocaliser la production de carottes destinée au marché du frais dit de « première gamme » sur ce territoire du Sud-Est. En effet, la demande de carottes venant de Provence est croissante sur le marché, tandis que la production dans le nord de la France diminue, souligne le communiqué, qui propose aux agriculteurs intéressés par cette culture en Paca de se rapprocher de Louise Le Goallec, technicienne carottes à l'adresse suivante : llegoallec@arterris.fr.
 

Ajouter un commentaire