Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

​Expérimentation

Le CTIFL intègre la station « La Morinière »

Près des trois quarts du verger de la Morinière sont équipés de protection anti-grêle. Photo ataly/Adobe stock
Près des trois quarts du verger de la Morinière sont équipés de protection anti-grêle. Photo ataly/Adobe stock

Le CTIFL renforce sa présence en Centre-Val de Loire. À la demande des professionnels, et en accord avec les pouvoirs publics, le centre technique interprofessionnel des fruits et légumes a en effet intégré le 29 mars dernier, la station d’études et d’expérimentations fruitières, La Morinière.
Implanté sur la commune de Saint-Épain, en Indre-et-Loire (à 30 km au sud de Tours), le domaine de la Morinière compte 65 ha, dont 36 ha de verger, qui regroupe toutes les espèces et variétés de référence de la région :

  • 28 ha de pommier, dont 2,8 ha en bio (un panel variétal étendu constitué de variétés club, de variétés de références et de nouvelles variétés) ;
  • 6 ha de poirier, dont 0,2 ha en bio ;
  • 0,38 ha de cassissier, dont 0,13 ha en bio ;
  • 0,02 ha de groseillier.

Porteuse d’expérimentation, elle se caractérise par la taille de ses parcelles et de ses équipements, comparables aux exploitations professionnelles afin d’avoir des résultats les plus facilement transposables à la réalité des arboriculteurs.
En rejoignant les quatre centres opérationnels du CTIFL basés à Saint-Rémy-de-Provence (Bouches-du-Rhône), Balandran (Gard), Lanxade (Dordogne) et Carquefou (Loire-Atlantique), la Morinière vient renforcer en Centre-Val de Loire la lisibilité des actions engagées par le CTIFL en régions, et permettra de nouer des relations plus proches avec les acteurs locaux.
Ce développement permettra également au CTIFL de constituer un réseau fruits à pépins avec ses autres centres en vue d’asseoir davantage le positionnement de futurs projets à un niveau européen.
 

Visuel: https://stock.adobe.com/fr/images/pommiers/8704831?prev_url=detail
ataly / Adobe STock
Près des trois quarts du verger de la Morinière sont équipés de protection anti-grêle. Photo ataly/Adobe stock
 

Ajouter un commentaire