Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Station expérimentale Fruits Rhône-Alpes

La variété de kiwi Arguta séduit dans le Sud-Est

L’atout de la variété de kiwi Arguta est incontestablement sa rusticité : pas de nécessité d’interventions phytosanitaires. © Sofruileg-verger de Nergi
L’atout de la variété de kiwi Arguta est incontestablement sa rusticité : pas de nécessité d’interventions phytosanitaires. © Sofruileg-verger de Nergi

La Sefra, station expérimentale Fruits Rhône-Alpes, organisait jeudi dernier une réunion d'information sur la variété de kiwi Arguta, résistante à la bactériose. Également connue sous le nom de kiwaï et baby kiwi Nergi, la production davantage développée dans le Sud-Ouest semble désormais séduire certains producteurs dans le secteur Sud-Est.

Fabien Bec et Jean-Pierre Caruel, de la société Sofruileg, avaient donc fait le déplacement afin de présenter les particularités techniques et la démarche commerciale du baby kiwi Nergi.

Comme tous les kiwis, l’Arguta doit plutôt être mené sur de bonnes terres, bien drainantes, explique Fabien Bec. Les parcelles d’alluvions sont idéales. Certains coteaux peuvent s’y prêter également. 

Variété rustique mais gourmande en eau

L'atout de la variété de kiwi Arguta est incontestablement sa rusticité: pas de nécessité d’interventions phytosanitaires. Quelques traitements au cuivre peuvent éventuellement être effectués au moment de la taille en hiver, pour les aspects sanitaires.

La couverture avec des filets paragrêles est en revanche quasi systématique. Outre la protection contre la grêle, cela permet de remplir la fonction de brise-vent et de favoriser une bonne gestion du stress hydrique en été. À noter également : le besoin assez important en irrigation, environ 3000 m3 pour une campagne.

Fabien Bec souligne également : 

Si la variété est très rustique en hiver et peut résister à des températures de - 25 à - 30°C en repos végétatif, il faut toutefois être en mesure de gérer les gels de printemps, de mi-mars pour les régions précoces à début avril pour les secteurs plus tardifs.

Objectif 500 ha d'ici 2025

En termes de commercialisation, le baby kiwi Nergi est une variété club. Pour autant, elle n’est pas complètement fermée: aujourd’hui trois sociétés en Europe commercialisent le produit. La surface de production, qui s’élève à environ 150 ha, se répartit à parts égales entre le Portugal, l’Italie et la France.

Mais l'expansion ne saurait tarder compte tenu des succès de 2015, précise le responsable :

La consommation en hausse et les bons retours de la distribution nous confortent dans notre objectif de 500 ha d’ici 2025. L’année 2015, nous avons dépassé le million de barquettes ! Et ce n’est pas étonnant, le baby kiwi Nergi est dans l’ère du temps avec une dégustation rapide et sans préparation.

Après ces présentations en salle, les producteurs présents à la station Sefra le 24 mars, souhaiteraient aller voir de plus près sur le terrain. Une visite devrait être organisée à la fin du mois d’août à Labatut dans le secteur des Landes.

Ajouter un commentaire