Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

TROPHÉES GRAINES D'AGRICULTEURS

Jeunes installés ? Inscrivez-vous vite aux trophées de l'installation

Vous avez jusqu'au 31 mars pour vous inscrire aux Trophées de l'installation "Graines d'agriculteurs".
Vous avez jusqu'au 31 mars pour vous inscrire aux Trophées de l'installation "Graines d'agriculteurs".

Vous êtes installés depuis moins de six ans et depuis plus d’un an? Vous innovez et œuvrez pour l’environnement ? We want you ! Jusqu'au 31 mars participez à l’édition 2016 du concours Graines d’Agriculteurs.

Ce concours est organisé par JA et sous le haut patronage du ministère de l’Agriculture depuis 2011. Il vise à récompenser les meilleures installations de moins de 6 ans. Cette opération c’est aussi un événement de communication de grande ampleur qui vise à mettre en avant le savoir-faire de la profession, à montrer les visages de l’agriculture de demain, au travers des jeunes installés porteurs d’avenir.

Cette opération est suivie notamment par TF1 et MYTF1, Le Figaro, France Inter, la presse régionale… Après l’arboriculture, la viticulture, le maraîchage, l’élevage et les grandes cultures,en 2016 c’est toutes les filières agricoles qui seront mises à l’honneur, sous l’angle de l’agroécologie en récompensant les meilleures initiatives environnementales.

Calendrier des opérations

Avril-mai : 1re sélection par les jurys régionaux

Fin mai : jury national, sélection des finalistes

Juin : réalisation des vidéos - reportages sur l’exploitation des finalistes

Début juillet : diffusion des portraits des finalistes sur le site Internet des Graines d’Agriculteurs

1er juillet - 31 août : communication dans les médias grand public et vote du public (50/50)

Début septembre : jury final, sélection des lauréats

Mi-septembre : remise des prix lors de Terres de Jim

Quels sont les critères de sélection

  • Les aspects innovants ou originaux économiques, commerciaux, et agronomiques.
  • Le respect de l’environnement et la pratique de méthodes complémentaires.
  • La cohérence des données économiques et la viabilité de l’exploitation (un résultat négatif n’est pas forcément éliminatoire si cela s’inscrit dans un projet cohérent. Il n’est pas anormal qu’un jeune qui vient de s’installer soit dans le rouge).
  • La maîtrise de l’ensemble des facteurs de l’exploitation.
  • L’état d’esprit dans lequel se trouve le jeune installé, et permet parfois de trancher.
  • Enfin, d’une manière générale s’il y a des points particuliers à relever : transmission, formation, projet à long terme, changements depuis l’installation, état d’esprit, etc.

Pour rappel, nous en avions parlé ici en janvier.

Ajouter un commentaire