Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Vergers de pommier

Attention au white rot

Dégâts de Black Rot sur Fuji.
Les petits fruits noirs momifiés: principaux symptômes du black rot mais aussi du white rot (Ici, black rot sur Fuji). Photo: CTIFL

Vous devez sûrement connaitre le black rot. Longtemps considéré comme une maladie secondaire en France, il connait depuis près de vingt ans une recrudescence dans les vergers de pommiers.
En cause: des changements climatiques et des modifications de pratiques
Mais connaissez-vous le white rot? Alors que le black rot est causé par le champignon Botryosphaeria obtusa, l’agent pathogène du white rot est Botryosphaeria dothidea.
Michel Giraud du CTIFL de Lanxade nous explique comment les différencier:

"Si ces deux champignons s’attaquent aux fruits et entraînent des symptômes assez identiques, l’agent pathogène du white rot peut provoquer des chancres très importants sur le bois. Il s’avère bien plus dangereux que le black rot puisque en cas de chancres ceinturants, il peut entraîner très rapidement une mortalité de l’arbre."

L’agent pathogène du white rot a cependant besoin de températures élevées pour se développer ce qui laisse espérer qu’il reste cantonné dans le sud de la France. À ce jour, il n’a été observé que dans le Sud-Est.
Si vous constatez dans vos vergers des symptômes semblables au black rot mais accompagnés de chancres importants, n’hésitez pas à vous rapprocher des stations régionales les plus proches, ou du CTIFL, pour lever le doute.

Contact: Michel Giraud, CTIFL Lanxade - Tél: 05 53 58 00 05 - giraud@ctifl.fr

Les petits fruits noirs momifiés: principaux symptômes du black rot mais aussi du white rot (Ici, black rot sur Fuji). Photo: CTIFL
 

Ajouter un commentaire