Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

​Endives

Une production en hausse… mais en retard

118377  Le bassin Nord couvre à lui seule 90 % des surfaces implantées en racines d'endives.
118377 Le bassin Nord couvre à lui seule 90 % des surfaces implantées en racines d'endives. Photo : M. Blondiaux/Pixel image

Selon les premières estimations au 1er octobre 2017 publiées par le service de la statistique et de la prospective (SSP) du ministère de l’Agriculture, les superficies dédiées à la culture des racines d'endives resteraient stables sur un an pour la campagne 2017-2018. Elles avoisineraient les 9 000 hectares. Elles seraient cependant en repli de 8 % par rapport à la moyenne des cinq dernières campagnes.
"Cette culture est principalement localisée dans le bassin Nord où elle couvre 8 125 ha, soit 90 % des surfaces totales. Les superficies de racines cultivées en Bretagne resteraient stables sur un an avec 402 ha", précise le SSP.

Les pluies d’août ont été bénéfiques

La production de racines de la campagne 2017-2018, qui s'étend de mai à novembre 2017, serait en progression de 3 % sur un an mais en repli de 10 % par rapport à la moyenne des cinq dernières campagnes. Elle est estimée à 244 150 tonnes. "Dans les Hauts de France, la sécheresse printanière a ralenti le développement des racines et la campagne accuse un retard de deux semaines par rapport au calendrier habituel. Les pluies d'août dans cette région ont été ensuite très bénéfiques et le rendement des racines serait au final satisfaisant", souligne le SSP.
 
La production de chicons (169 000 tonnes), récoltée entre septembre 2017 et août 2018, augmenterait pour sa part de 7 % sur un an et serait inférieure de 3 % à la moyenne 2012-2016. À l'exception du mois de septembre où la production accuse un retard, les récoltes mensuelles devraient être supérieures à celles de la campagne 2016-2017.

 

Ajouter un commentaire