Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Agreste

​Les stocks de pommes inférieurs à la moyenne

Publié le 23/03/2017 par Aude Bressolier dans
Fin février 2017, le niveau des stocks de pommes est inférieur de 6 % et celui des poires supérieur de 4 % à celui de fin février 2016.
Fin février 2017, le niveau des stocks de pommes est inférieur de 6 % et celui des poires supérieur de 4 % à celui de fin février 2016. Photo : Fotolia

Fin février 2017, les stocks de pommes sont inférieurs de 6 % à ceux de 2016 et légèrement au-dessus de la moyenne 2012-2016 (+ 2 %). "Cette baisse des stocks en chambres froides s’explique essentiellement par la diminution de 7 % sur un an de la récolte de pommes", précise le service de la statistique et de la prospective du ministère de l’Agriculture (SSP) dans une récente note Agreste. À la même période, les stocks de poires sont quant à eux supérieurs de 4 % à ceux de 2015 mais inférieurs de 22 % à la moyenne 2012-2016.

Disparités des cours selon les variétés

En février, les sorties sont, pour la pomme, toujours favorablement orientées en variété Gala. Pour les autres variétés, les sorties reculent nettement, notamment en Golden ou en Granny, cette dernière variété étant pénalisée par de petits calibres. "Les cours de février dépassent la moyenne 2012-2016 de 3 %, mais avec des disparités selon les variétés (Golden : - 3 %, Gala stable, autres pommes : + 9 % comparé à la moyenne), souligne également le SSP. Le marché de la Golden est plus difficile, notamment suite à la fermeture aux exportations françaises du marché algérien."
Du côté de la poire, les ventes sont généralement fluides, malgré quelques difficultés d’écoulement en petits calibres en variété Conférence. Les cours de la poire se maintiennent au-dessus de la moyenne 2012-2016 (+ 12 % en février). Les cours se maintiennent au-dessus de la moyenne 2012-2016 (+ 12 % en février).

Ajouter un commentaire