Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Réévaluation Europêch

Les prévisions de récolte de pêches revues à la baisse

La production française est revue à la baisse : 199 721 tonnes au lieu de 214 000 tonnes.

Les prévisions de récolte annoncées au Medfel viennent d'être réévaluées. Le retard de végétation et la date avancée du salon avaient en effet rendu l’exercice des prévisions très difficile cette année.

Ainsi, la récolte européenne de pêches est estimée à 2 908 730 tonnes au lieu des 2 977 546 tonnes annoncées fin avril. La production française est également revue à la baisse : 199 721 tonnes au lieu de 214 000 tonnes.

A savoir que l'AOP Pêches et nectarines de France a établi une prévision nettement plus basse que celle proposée par les services du ministère de l’agriculture. Ce sont les chiffres de l'AOP qui ont finalement été retenus par Europêch, car estimés "en phase avec la réalité du terrain, prenant en compte la diminution des surfaces du verger français d’une part et la récolte légèrement déficitaire qui est observée cette année d'autre part".

Bon début de campagne

La campagne, qui a vraiment démarré en semaine 25, arrive dans sa première semaine d'apport important (1700 tonnes d'apport au niveau de l'AOP le 30/06). 

"On est sur une bulle :  des rendements très raisonnables, pas de problèmes qualitatifs et une demande très ferme avec la météo. Les prix sont bons", se réjouit Raphaël Martinez, directeur de l'AOP pêches et nectarines.

La campagne part donc sur une très bonne base. Les volumes étant relativement faibles, l'AOP n'a pas trop forcé le basculement Espagne/France en GMS. 

Mais certaines enseignes jouent le jeu et ont déjà basculé. Tout va bien. On devrait profiter de ce contexte porteur a fortiori jusqu'au 14 juillet.


Ajouter un commentaire