Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

​Unilet

Les confinements profitent aux légumes en conserve et surgelés

77 % des Français disaient vouloir maintenir ou augmenter leur consommation de légumes en conserve et 85 % pour les légumes surgelés. Photo : pavel siamionov / Adobe Stock​
77 % des Français disaient vouloir maintenir ou augmenter leur consommation de légumes en conserve et 85 % pour les légumes surgelés. Photo : pavel siamionov / Adobe Stock​

Les légumes en conserve et surgelés ont connu une hausse des achats des ménages sans précédent en 2020. Les achats en magasins ont enregistré des hausses records : +8,5 % en volume pour les surgelés et +7,7 % pour les conserves sur les 9 premiers mois de 2020 par rapport à la même période en 2019.
Les confinements ont entraîné de forts pics de consommation : +31 % pour les surgelés et +28 % pour les conserves en volume lors du confinement du printemps et + 50 % en valeur pour les légumes cuisinés surgelés ainsi que pour les légumes en conserve la semaine amorçant le confinement de l’automne.

Conservation, gain de temps et stockage : des atouts nombreux

Selon une récente enquête menée par CSA pour Unilet, l’Interprofession française des légumes en conserve et surgelés, 71 % des Français déclarent consommer des légumes en conserve (hors tomates) et 70 % des légumes surgelés (hors pommes de terre).
Lorsque le périmètre de consommation s’agrandit à celui du foyer, ce taux grimpe même à 99 % pour les légumes en conserve et 98 % pour les surgelés. On notera que plus de la moitié des Français sont des consommateurs réguliers : 55 % d’entre eux consomment des légumes en conserve au moins une fois par semaine et 53 % pour les légumes surgelés.
Les Français évoquent de nombreuses raisons pour expliquer leur consommation de légumes en conserve et surgelés :

  • leur facilité de conservation, qui permet de disposer de légumes à tout moment dans l’année (64 % pour les conserves et 61 % pour les surgelés) ;
  • leur facilité d’usage et le gain de temps qu’ils offrent à la préparation des repas (59 % légumes en conserve et 53 % légumes surgelés).
  • leur facilité de stockage (58 % pour les conserves et 64 % pour les surgelés).

 

Des produits de confiance

L’enquête CSA souligne également que les Français ont largement confiance dans les légumes en conserve et surgelés. Les conserves inspirent globalement confiance à 85 % de la population et les surgelés à 93 %. Dans le détail, les Français ont avant tout confiance dans leurs qualités sanitaires (86 % pour les conserves ; 90 % pour les surgelés). Ils font également confiance à leurs qualités nutritionnelles, gustatives, à leur origine ainsi qu’à leur mode de production.
Enfin, les Français se disent prêts à consacrer un budget plus conséquent pour acheter des légumes transformés d’origine française. Ils sont 58 % pour les conserves et 63 % pour les surgelés. Le logo « Fruits et Légumes de France », un des engagements du plan de filière établi en 2017 pour faciliter l’identification sur les emballages de l’origine française des légumes, est désormais connu par 53 % des Français. Ils considèrent que sa présence est un facteur d’incitation à l’achat : à 75 % pour les conserves et 79 % pour les surgelés.

Ajouter un commentaire