Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

Messimi, Coteaux du Lyonnais

Céline Sivignon

Pour sa campagne de com' 2015, l'AOP cerise de France a choisi quatre productrices pour défendre leur terroir. Sur la photo: Céline Sivignon, productrice dans les coteaux du Lyonnais, entourée de sa mère et de sa fille.
Pour sa campagne de com' 2015, l'AOP cerise de France a choisi quatre productrices pour défendre leur terroir. Sur la photo: Céline Sivignon, productrice dans les coteaux du Lyonnais, entourée de sa mère et de sa fille. Photo: L.Rubio/Pixel Image

La passion de Céline Sivignon pour les fruits est une histoire de destin choisi. Elle qui, bardée de diplômes (ingénieur de l'Isara-Lyon) avait débuté une carrière de salariée, s’est pourtant retrouvée cinq ans plus tard sur l’exploitation familiale, à prêter main-forte à ses parents et à son frêre, bientôt suivie par son mari. Et pour ne pas faire les choses à moitié, Céline Sivignon est désormais membre du conseil d’administration de la coopérative SicolyLa ferme de la famille Sivignon est dédiée principalement aux fruits (pêche-nectarine, pomme, poire, raisin de table et cerise) dont les cerisiers occupent 3 hectares sur les 12 de vergers que comprend l’exploitation. En complément, des moutons pâturent aussi dans les vallons de cette région des Monts et Coteaux du Lyonnais, située à une vingtaine de kilomètres à l’ouest de Lyon. 

Des vergers aux portes de Lyon

Une région agricole très active, combinant fruits, légumes, vigne, élevage et céréales, au sein d’exploitations à taille humaine. À l’image de celle des Sivignon et de ses vergers de cerisiers. Ceux-là même qui produisent dès le mois de juin venu les premières Burlat (c’est le premier fruit de l’année produit par les vergers des Sivignon) et qui iront jusqu’au mois de juillet où des variétés plus tardives comme la Sweet Heart fermeront la marche. La cueillette rassemble sur l’exploitation des étudiants lyonnais pour la plupart, qui viennent prêter main forte à Céline et sa maman Jeanette. Nul doute que Céline, aussi gourmande de cerises que sa petite fille de six ans, Juliette, qui prend très à coeur sa mission de "dégustatrice" de cerises, ne regrette pas une seconde son choix de vie. Une relève assurée !

Consulter les autres portraits.

Ajouter un commentaire