Le web technique et commerce de la filière fruits et légumes

En bref

Brèves d'actu

Publié le 25/01/2017 par Fleur Masson

Beulin candidat à sa succession

Xavier Beulin, président de la FNSEA, a déclaré à l'AFP qu'il se présenterait pour un troisième mandat à la tête du principal syndicat agricole français lors de son prochain congrès qui aura lieu à Brest du 28 au 30 mars. "J'ai annoncé ce matin [mercredi 25 janvier, NDLR] ma candidature pour un nouveau mandat à la FNSEA, dans le but de "porter un projet, une ambition, un espoir pour les agriculteurs français", a déclaré M. Beulin, 58 ans, qui est devenu président de la  FNSEA en 2010, succédant à Jean-Michel Lemétayer. "On est malmenés depuis un certain temps par des événements extérieurs, crises économiques, climatiques, sanitaires, mais au delà de ces crises extérieures, la France a aujourd'hui besoin de retrouver une véritable ambition pour son agriculture, pour ses agriculteurs", a-t-il ajouté. La FNSEA et son président ont parfois été mis en cause et bousculés par des agriculteurs qui se retrouvaient dans des situations inextricables à la suite des différentes crises.

Bonne mouture pour le Sival

Le Sival a fermé ses portes le 20 janvier dernier. Près de 23 000 visiteurs ont foulé les allées du Salon à la rencontre des 620 exposants du secteur du végétal spécialisé. Le Salon enregistre ainsi une progression d’environ 4% par rapport à l’édition 2016.

Maison

Bruno Dupont, président d’Interfel, espère qu’aboutira bientôt son projet de Maison des fruits et légumes, un institution parisienne où les différentes organisations de la filière se regrouperaient. « Dans les grandes maisons, près de la machine à café, il y a plein de messages qui passent ! », estime le professionnel qui enchaîne les visites ces derniers temps. Reste à déterminer la question du loyer et des organisations qui rejoindraient la maison. Quid du syndicalisme, par exemple ? La FNPF et Légumes de France resteraient-elles rue de la Baume à la FNSEA ? Ou rejoindraient-elles la nouvelle maison ?

Mine d’or

Selon Jacques Rouchaussé, président du CTIFL, « les centres techniques sont une véritable mine d’or que j’ai découverte en accédant à la présidence. Il faut que nous puissions les ouvrir au public. » Le président a d’ailleurs rappelé le 10 janvier dernier que « les ingénieurs travaillent sur les axes définis par les professionnels ». « Soyons les acteurs incontournable de notre avenir ! », s’est-il exclamé.

Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire